« La force multinationale ne pourra pas garantir la sécurité, le gouvernement et la police étant de connivence avec les gangs », affirme Pierre Espérance

2 min read

Pierre Espérance n’est pas de ceux qui sont euphoriques par rapport à l’envoi de la Mission Multinationale en Haïti. Le défenseur des droits de l’homme est catégorique: « la présence de la Mission Multinationale en Haïti ne pourra pas garantir la la sécurité vu que l’actuel gouvernement et la police sont de connivenve avec les gangs. Yo pa konn mete chat veye mantèg ».

Invité de l’émission «  Le Rendez-Vous avec Volcy Assad » ce mercredi 4 octobre 2023, Pierre Espérance a parlé sans langue de bois: « l’administration de Ariel Henry a plongé Haïti dans une situation jamais connue auparavant ».

Il croit que cette force multinationale ne pourra pas remplir sa misssion à moins que, dit-il, les actuels tenants du pouvoir décident de changer leurs fusils d’épaule. 
 
Pierre Espérance invite ceux qui applaudissent la venue de la mission à se calmer. Se référant à l’histoire de la MINUSTAH en Haïti, le défenseur des droits humains ne sera pas étonné que les Haitiens se mettent à se plaindre très tôt des agissements des membres de cette mission dans le pays. 

Selon Pierre Espérance, seul avec un gouvernement n’ayant aucun lien avec les gangs et qui fait de l’état de droit sa boussole pourrait favoriser le travail de cette mission en Haïti.
Le Conseil de Sécurité des Nations Unies a voté lundi 2 octobre 2023 une résolution autorisant le déploiement d’une mission multinationale en Haïti pour faire face aux gangs armés afin de paver la voie à l’organisation des élections.

Source: Gazette Haiti News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright © All rights reserved. | Radio Verite .
Powered by