Maroc : un puissant séisme fait au moins 1305 morts

3 min read

Un nouveau bilan qui pourrait encore s’alourdir. Au moins 1305 personnes ont péri dans le puissant séisme qui a frappé le Maroc dans la nuit de vendredi à samedi, provoquant d’énormes dégâts et semant la panique à Marrakech et plusieurs autres villes.

À 21h, la secousse avait également fait 1.832 blessés, “dont 1.220 dans un état grave”, a indiqué le ministère de l’Intérieur dans un communiqué, alors que le précédent bilan faisait état de 1.037 morts.
Le royaume a décrété un deuil national de trois jours, a annoncé le cabinet royal, à l’issue d’une réunion présidée par le roi Mohammed VI sur ce séisme, le plus puissant à frapper le pays à ce jour.

Magnitude 6,8

La secousse tellurique de magnitude 6,8 a été enregistrée à 23h11, heure locale, selon l’Institut de géophysique américain (USGS). Le Centre marocain pour la recherche scientifique et technique (CNRST) a mesuré la magnitude du séisme à 7, précisant que l’épicentre de la secousse se situait dans la province d’Al-Haouz, au sud-ouest de la ville touristique de Marrakech.

Plus de la moitié des morts (694) ont été recensées à Al-Haouz et à Taroudant (347), plus au sud, deux zones rurales montagneuses au coeur du Haut-Atlas, selon le ministère, faisant état de la poursuite des opérations de sauvetage.

Des chaines de télévisions ont diffusé des images aériennes montrant des villages entiers de la région d’Al-Haouz entièrement détruits.

Une secousse ressentie dans plusieurs villes

Outre Marrakech, la secousse a été ressentie à Rabat, Casablanca, Agadir et Essaouira, semant la panique parmi la population. De nombreuses personnes sont sorties dans les rues de ces villes, craignant l’effondrement de leurs habitations, selon des images diffusées sur les réseaux sociaux.

Le centre régional de transfusion sanguine à Marrakech a appelé les habitants à se rendre samedi dans ses locaux pour donner leur sang pour les blessés. L’armée marocaine a déployé “des moyens humains et logistiques importants, aériens et terrestres”, ainsi que des équipes de recherche, de sauvetage, et un hôpital de campagne dans la région d’Al-Haouz, a rapporté l’agence de presse marocaine MAP.

Élan de solidarité

Le drame a suscité un élan de solidarité dans le monde, plusieurs pays, dont Israël, la France, l’Espagne, l’Italie et les Etats-Unis proposant leur aide.
Même l’Algérie voisine, aux relations houleuses avec le Maroc, a annoncé avoir décidé d’ouvrir son espace aérien, fermé depuis septembre 2021, aux vols transportant des aides humanitaires et des blessés.

La Croix-Rouge internationale a alerté la communauté internationale sur l’importance de l’aide pour le Maroc, évoquant des besoins pour “des mois voire des années”.

Un séisme record

Ce séisme est le plus puissant enregistré au Maroc. Le 24 février 2004, un séisme de 6,4 degrés sur l’échelle de Richter avait secoué la province d’Al Hoceima, 400 km au nord-est de Rabat, faisant 628 morts. Et le 29 février 1960, un tremblement de terre de magnitude 5,7 avait détruit Agadir, sur la côte ouest du pays, et fait près de 15.000 morts, soit un tiers de la population de la ville.

Source: Texte, BFMTV

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright © All rights reserved. | Radio Verite .
Powered by