Funérailles nationales pour l’ancien président Boniface Alexandre, 3 jours de deuil décrétés

2 min read

Dans un arrêté acheminé à la rédaction ce jeudi 10 août 2023, le gouvernement a décidé d’organiser des funérailles nationales en mémoire de l’ancien président provisoire Boniface Alexandre décédé le 4 août dernier. Dans la foulée, le gouvernement a aussi décrété 3 jours de deuil les samedi, dimanche et lundi 14 août 2023.


C’est le  lundi 14 août prochain que seront rendus les derniers hommages à l’ancien président provisoire Boniface Alexandre à la cour de cassation.  Pour son passage à la tête du pays, des funérailles nationales lui seront accordées.

De plus, le conseil des ministres a choisi de décréter les samedi 12, dimanche 13 et lundi 14 jours de deuil national. Les médias sont priés de diffuser des musiques de circonstance. D’habitude, dans les jours de deuil, le drapeau est en berne.

Boniface Alexandre est né à Ganthier. Il était avocat et a travaillé pendant vingt-cinq ans au cabinet Lamarre de Port-au-Prince, spécialisé dans les contrats d’affaires et le règlement des divorces. Dans les années 1990, selon les archives disponibles, Boniface Alexandre intègre la Cour de cassation, institution dont il est nommé président en 2002 par le président de la République Jean-Bertrand Aristide. Le 29 février 2004, Boniface Alexandre assume la présidence de la République après le coup d’état sanglant contre le président Jean-Bertrand Aristide. Tout juste après, il nomme Gérard Latortue Premier ministre de facto  le 10 mars en remplacement d’Yvon Neptune. Il quitte ses fonctions le 14 mai 2006 après l’élection de René Préval à la présidence.
Durant cette période de transition dirigée par le tandem Bonniface/Latortue, la répression contre les partisans de Jean Bertrand Aristide était la régle. Ils ont été tués, emprisonnés ou forcés à l’exil. On estime a plusieurs milliers, le nombre de personnes tuées dans les quartiers populaires réputés bastion de lavalas.  

Récemment, Boniface Alexandre a joué le rôle de président du comité consultatif indépendant qui rédigeait une ébauche de constitution dans la perspective du référendum sous la présidence de Jovenel Moïse. Le travail effectué n’a jamais été pris en considération puisqu’aucun référendum n’a été réalisé. Cette commission mise sur par Jovenel .lïse a été vilipendée dans l’opinion publoque. Boniface est mort à l’age de 87 ans. Il est père de 4 enfants.

Source: Gazette Haiti News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright © All rights reserved. | Radio Verite .
Powered by