Donald Trump plaide non coupable dans l’affaire de gestion illégale de documents sensibles

2 min read

L’ancien président Donald Trump, inculpé dans la gestion illégale de documents ultra sensibles de la Maison Blanche, a plaidé non coupable, mardi, devant un juge fédéral de Miami lors de sa première comparution dans le cadre de ce dossier.

L’ancien président républicain de 76 ans est accusé d’avoir mis la sécurité des États-Unis en péril en conservant des documents confidentiels, dont des plans militaires ou des informations sur des armes nucléaires, dans des toilettes ou débarras de sa résidence de luxe Mar-a-Lago, en Floride.

« Nous plaidons sans aucun doute non coupable », a déclaré Todd Blanche, l’avocat de Donald Trump lors de l’audience dans un procès qui pourrait nuire à sa campagne pour la présidentielle américaine de 2024.

Devant ses partisans réunis à son club de golf dans le New Jersey, Donald Trump a dénoncé un « abus de pouvoir odieux » devant ses partisans. Il a ensuite accusé son successeur démocrate Joe Biden d’être « corrompu » et de s’en prendre à son « principal adversaire politique ». « C’est de l’ingérence électorale », a-t-il ajouté.

Il lui est également reproché d’avoir refusé de restituer ces documents malgré des injonctions judiciaires, ce qui lui vaut d’être inculpé pour « rétention illégale d’informations portant sur la sécurité nationale », mais aussi « entrave à la justice » et « faux témoignage ». Un juge fédéral lui a notifié mercredi les 37 charges retenues contre lui.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright © All rights reserved. | Radio Verite .
Powered by