Vers la formation du CEP : le gouvernement entame les démarches

2 min read

Alors que le climat sécuritaire est loin d’être au rendez-vous, le Premier ministre Ariel Henry entreprend les démarches devant aboutir à la formation du Conseil Électoral Provisoire (CEP).

Des personnalités de plusieurs secteurs de la société ont été contactées pour désigner deux représentants qui constitueront une première liste de 20 personnes parmi lesquelles les neuf membres seront choisis par le Haut Conseil de la Transition.

Une rencontre devrait avoir lieu, ce jeudi, entre le chef du gouvernement et des patrons de médias autour de la question. Mais l’Association Nationale des Médias Haïtiens (ANMH) a boudé l’invitation, en signe de solidarité à son vice-président, Robert Denis, enlevé cette semaine à Frères.

« Dans le souci d’engager une démarche inclusive rassemblant le plus de compatriotes possible pour une solution durable à la crise que connaît notre pays, le gouvernement avait choisi de ne pas publier les noms des membres du Conseil Électoral Provisoire (CEP) proposés par les secteurs conformément aux dispositions de l’Accord du 11 septembre 2021 », a écrit le gouvernement dans une correspondance adressée à la grande satisfaction d’une forte majorité, le 21 décembre 2022, un nouveau consensus plus large a été trouvé. Ce document, en son article 16, modifie sensiblement la procédure de désignation des personnalités appelées à servir à ce niveau », explique Samuel H. Saturné, dans une correspondance adressée à l’ANMH.

Selon plusieurs acteurs de la société, le climat actuel n’est pas propice à la tenue des compétitions électorales. Mais le gouvernement semble faire la sourde oreille et avance, dans un contexte où l’insécurité a atteint son paroxysme.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright © All rights reserved. | Radio Verite .
Powered by