Inculpation de Donald Trump : l’ancien président plaide non coupable des charges à son encontre

2 min read

L’ancien président, soupçonné d’avoir dissimulé des frais de campagne, comparaissait ce mardi devant un juge de Manhattan. Il est officiellement en état d’arrestation, rapporte CNN.

L’ex président américain a plaidé non coupable des charges retenues contre lui ce mardi, au cours d’une audience historique. Donald Trump est arrivé ce mardi aux alentours de 19h25 (13h25 heure locale) au tribunal judiciaire de Manhattan à New York, où il devait comparaître.

Le milliardaire a quitté la Trump Tower, sa résidence new-yorkaise située sur la 5e avenue, peu après 19 heures pour rejoindre le tribunal, situé à 6 km plus au sud de Manhattan. À son arrivée, il a adressé un bref salut de la main à ses soutiens présents en nombre devant le bâtiment avant d’y entrer, ce qui l’a automatiquement placé en état d’arrestation, selon CNN.

Durant le trajet, qui a duré une quinzaine de minutes, Donald Trump a posté un message sur son réseau social « Truth social » dans lequel il a jugé « surréaliste d’avoir à comparaître ». « Wow, ils vont me placer en état d’arrestation. Je ne peux pas croire que cela arrive aux États-Unis », a-t-il écrit.

Soupçonné d’avoir tenté d’acheter le silence de Stormy Daniels, une actrice de films pornographiques avec laquelle il aurait eu une liaison extraconjugale, juste avant son élection en 2016, Donald Trump a été inculpé jeudi dernier. Les 130 000 dollars versés à l’actrice n’auraient pas été déclarés dans les comptes de campagne du candidat républicain, violant les lois électorales. Le milliardaire clame son innocence et assure être victime d’une « chasse aux sorcières » orchestrée par les démocrates du président Joe Biden, qui lui aurait « volé » sa victoire à la présidentielle de 2020.

La ville placée « en alerte »

La demi-douzaine de grosses voitures noires escortant l’ex-président vers le tribunal a traversé les rues de Manhattan habituellement encombrées de véhicules, croisant de rares badauds, ne troublant pas vraiment l’après-midi des travailleurs de la « Big Apple ».

La ville avait tout de même été placée en « alerte » en raison des potentiels troubles déclenchés par sa comparution. Deux foules ont commencé à se rassembler devant le tribunal aux alentours de 18 heures. L’une peuplée de supporters de l’ancien président, munis de chapeaux de cow-boys, de drapeaux américains ou « Trump 2024 ». 

En face, se dressaient ses opposants, brandissant une banderole « Trump Indicted » (Trump inculpé) et un pantin à son effigie, habillé de la traditionnelle tenue orange des détenus américains. Les deux groupes séparés par des barrières de sécurité, étaient encadrés par un important dispositif policier.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright © All rights reserved. | Radio Verite .
Powered by