Terreur à Pétion-Ville, 4 policiers tués, des pertes dans la population civile

3 min read

Police look on as Haitian protesters march through the streets on February 28, 2021 in Port-au-Prince, to denounce the upsurge in kidnappings committed by gangs and the inclinations for a new dictatorship that the government wants to set up according to them. - Since recent months, Haiti has seen an upsurge in kidnappings for ransom that have affected both the richest inhabitants and those living below the poverty level. Additionally President Jovenel Moise has been ruling by decree for a year because there currently is no parliament, and only a third of its senators are in office. Legislative elections due in 2018 were delayed. (Photo by Reginald LOUISSAINT JR / AFP)

Une situation de tension a régné , vendredi dans plusieurs localités de la commune de Pétion-Ville. Cette situation de haute tension a été créée suite à l’assassinat de 3 policiers par des bandits armés. Selon des informations, la patrouille de la Police de Pétion-Ville a été prise dans une embuscade par des individus lourdement armés. Dans des commentaires sur les réseaux on accuse le gang de “ Vitelhomme “ , d’être l’auteur de l’attaque. Lors de cette embuscade, au moins trois policiers ont été tués,  un a été grièvement blessé et un autre est porté disparu. Un chauffeur de camion a également été tué, selon la PNH.


«  La Direction Générale de la Police Nationale d’Haïti (PNH) dénonce une fois de plus, l’attaque meurtrière perpétrée par des bandits lourdement armés contre une patrouille policière du commissariat de Pétion-Ville qui s’apprêtait à porter assistance à un proche d ‘un policier en danger », peut-on lire dans cette note, indiquant qu’une fois alerté de la situation, le commandement de la Police Nationale a pris toutes les dispositions pour envoyer des renforts aux fins de secourir les policiers et les habitants de la zone de Métivier. « Malheureusement, lors de cette embuscade, quatre personnes ont été tuées dont trois policiers et chauffeur de camion, un policier porté disparu et un autre grièvement blessé, recevant des soins dans un centre hospitalier de la capitale ».

La Direction Générale de la PNH a profité de l’occasion pour « souhaiter  ses plus sincères condoléances aux parents, amis et proches de toutes les victimes, notamment des policiers, et à toute la grande famille policière durement touchée par ces disparitions brutales ».

Par ailleurs, elle a lancé « un appel au calme et au respect des consignes de sécurité à tous les policiers et  renouvelle à la population sa détermination à continuer à déployer tous les efforts nécessaires pour mettre hors d’état de nuire, conformément à la loi, tous les bandits et leurs alliés afin que la paix, la tranquillité et la sécurité soient rétablies sur toute l’étendue du territoire national ».


Ce n’est pas la première fois que des bandits tendent des embuscades aux  policiers pour ensuite les tuer et les humilier lors des opérations. Le  12 mars 2021, à Village de Dieu au Bicentenaire, lors d’une opération contre  le gang ” 5 segond ” , au moins 4 policiers de la Swat Team ont été assassinés. L’intervention avait tourné au drame. 

Ces derniers avaient également brandi comme des trophées les armes des policiers saisies, leur uniforme,  ainsi qu’un  véhicule blindé de l’unité spécialisée Swat team de la Police nationale d’Haïti (PNH). Ils avaient également incendié environ deux véhicules blindés. Pire, les corps des agents policiers n’avaient pas été retrouvés par les autorités. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright © All rights reserved. | Radio Verite .
Powered by