Joseph Lambert réélu president du tiers du Sénat pour sa derniere année de mandat

3 min read

Joseph Lambert réélu president du tiers du Sénat pour sa derniere année de mandat. Le tiers du sénat restera jusqu’en 2023.

N’étant pas renvoyé malgré les débats suscités avant le deuxieme lundi de janvier, le tiers du sénat a organisé l’élection de son nouveau bureau. Le sénateur du Sud-conserve son poste de president du Sénat de la République. Il sera accompagné de deux autres membres du bureau qui sont Kedlaire Augustin vice-président et Jean Marie Ralph Fétière Questeur. 7 sénateurs ont pris part à cette séance spéciale, les 3 autres ayant été absents.

Dans son discours de circonstances, celui qui a milité pour que le tiers du sénat ne soit pas renvoyé a remercié ses pairs qui ont placé en lui leur confiance. « Une fois de plus, vous venez de me couvrir d’un grand honneur. Vous avez décidé de faire de moi le Président de notre assemblée réduite dont la mission est encore plus délicate en raison de cette crise politique qui a tant trainé. Je vous promets de justifier la confiance que vous avez placée en moi », a-t-il déclaré. Juno7 Pub

Joseph Lambert a évoqué les interrogations et les menaces autour de cette institution. Nous avons résisté, dit-il,  dans un comportement intelligent et responsable dans la proportion des graves dangers auxquels Haïti est exposé. Parce que nous l’avons ainsi emporté, nous avons le devoir, chaque jour, de prouver aux Haïtiennes et aux Haïtiens que nous avions raison de mener ce combat.

« Il y a tant à faire pour le Pays. Ce n’est pas le nombre qui peut nous empêcher de travailler, de produire et d’être utile. Nous sommes dans l’obligation de faire beaucoup plus qu’il n’en serait en situation normale. Conscients du vide et de l’illégalité qui caractérisent notre vie institutionnelle, engageons-nous à la multiplication de nos forces, à l’extension de notre imagination et à la meilleure exploitation de notre intelligence pour servir notre Pays », a ajouté le president du senat.

Le senateur du Sud-est a  fait appel à l’indulgence des pères conscrits parce qu’ils vont faire l’expérience d’un Président plus exigeant qui va trop souvent les solliciter. « Je parie que nous allons faire mentir celles et ceux qui ont mis en question notre rôle ou notre fonction dans cette enceinte. Nous serons cette passerelle entre la population haïtienne qui a trop souffert et le pouvoir exécutif de fait qui ne doit pas faire obstacle à une sortie de crise.

Nous devrons nous rappeler, sans cesse, que nous sommes les seuls 10 élus dans notre République et il irait de notre honneur si nos travaux de cette année pouvaient rendre fiers nos mandants qui nous suivent dans les dix départements », a-t-il ajouté. 

Par ailleurs, cette decision du premier ministre Ariel Henry de laisser fonctionner le parlement avec les dix sénateurs restant ne fait pas l’unanimité. Le SDP a dit constaté avec amertume l’hésitation politique du Gouvernement conduit par Dr Ariel HENRY dans la décision qu’il doit prendre sur la fin du mandat constitutionnel du tiers du Sénat dominé par les phtkistes. 

En effet,  poursuit le SDP, le PHTK est seul et l’unique bénéficiaire de ce comportement. Cela constitue un coup dur porté aux intérêts  du peuple haïtien qui s’est battu pour se libérer de ce régime destructeur et négateur.  Après dix ans de gestion catastrophique de PHTK, le peuple haïtien, dans son ensemble, rejette les politiques publiques du PHTK (première et deuxième version).

Source: Texte, Juno7

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright © All rights reserved. | Radio Verite .
Powered by