Les missionnaires étrangers ne se sont pas échappés miraculeusement, selon Yonkers Times

2 min read

Contrairement à ce qu’a laissé entendre Christian Aids Ministries, la congrégation à laquelle sont affiliés les missionnaires, ces derniers ont bel et bien été libérés contre rançon, révèle Yonkers Times dans un article publié le 30 décembre 2021, suivant les informations fournies par une source anonyme.


Le processus qui a abouti à la libération des missionnaires était long, tortueux, et un certain nombre de choses sauvages se sont produites au cours des 8 semaines, a-t-elle  déclaré au Yonkers Times.

« Grâce à des intermédiaires ayant une longue histoire de travail en Haïti, des contacts ont été pris et un dialogue a commencé avec le gang 400 Mawozo qui tenait les otages. Une rançon a été négociée et payée pour obtenir leur libération », a poursuivi la source.
 
Toujours selon le Yonkers Times, « ils ont été autorisés à partir en laissant une porte partiellement ouverte et le gardien est parti, les laissant libres de leur mouvement. Et tout Haïtien qui aurait pu les voir sur leur longue marche vers la liberté, a reçu l’ordre de les laisser tranquilles, et seulement de s’impliquer et de les aider si nécessaire. Les gardes étaient là et ont tout vu et les ont laissés s’éloigner ».

L’argent de la rançon proviendrait d’un bon Samaritain, un donateur privé américain qui voulait aider et ne connaissait pas les otages ni l’église, selon ce qu’a rapporté la source au Yonkers Times, les détails spécifiques sur le montant de la rançon versée ne sont pas révélés, mais le bon samaritain a donné presque tout ce qui était demandé après les négociations, a conclu cette source.

Source: Haiti24 news

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright © All rights reserved. | Radio Verite .
Powered by