Assassinat des agents de la PNH : Port-au-Prince en ébullition

1 min read

La capitale Haïtienne connaît une nouvelle journée de tension le lundi 15 mars 2021. De très tôt, certains quartiers se sont réveillés avec des barricades de pneus enflammés en signe de protestation contre le massacre des policiers à Village de Dieu.

Et ce n’est pas tout. Des policiers regroupés au sein du groupe dénommé Fantom 509 sont actuellement dans les rues de la capitale.

Ces derniers se disent déterminés à retrouver les corps de leurs frères d’armes tués lors de l’opération à Village de Dieu.

Mis à part les corps des policiers tués, ils entendent exiger la libération des policiers affectés au juge Ivickel Dabrésil. Ces derniers ont été incarcérés dans le cadre de l’affaire Petit-Bois pour complot contre la sûreté de l’Etat

Ils ont déjà trouvé le support des membres de la population qui, eux aussi dénoncent l’assassinat « crapuleux »des policiers.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright © All rights reserved. | Radio Verite .
Powered by