Manifestation aux Gonaïves pour protester contre l’insécurité et Jovenel Moïse mis en défi de se rendre aux Gonaïves le 1er janvier 2021

1 min read

Des milliers de personnes, aux dires des organisateurs, ont foulé le macadam, le jeudi 10 décembre 2020, à l’initiative de la table de concertation de l’Artibonite, aux Gonaïves en vue de dire non à l’insécurité. Les protestataires ont profité de cette manifestation pour réclamer le départ anticipé du président Jovenel Moise.

Des responsables politiques, entre autres, Me André Michel, les anciens Sénateurs Youri Latortue et Sorel Jacinthe, Wilder Etienne, Dr Schiller Louidor ont pris part à cette manifestation qui a parcouru plusieurs rues aux Gonaïves.

Le jour de la célébration du 72e anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’homme, des gens ont gagné les rues à l’initiative de la table de concertation de l’Artibonite pour dénoncer la hausse de l’insécurité.

Frustrés, les manifestants ont réclamé le départ anticipé du président Jovenel Moise et annoncé la poursuite de la mobilisation.

Les opposants politiques du pouvoir en place menacent d’interdire l’accès au chef de l’Etat à la cité de l’indépendance, le 1er janvier 2021.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright © All rights reserved. | Radio Verite .
Powered by