Haïti/Energie : La Cour des Comptes désapprouve les contrats d’énergie du gouvernement

2 min read

Le contrat entre l’Etat Haïtien et la Compagnie Générale Électrique Internationale pour électrifier le pays a été retourné par la Cour des Comptes au ministère des TPTC pour non-respect des normes et des procédures.

En effet, après des études approfondies, les responsables de la Cour ont accordé « avis dévaforable » au contrat passé entre l’État Haïtien et la Compagnie Générale internationale qui consiste à électrifier le pays 24 sur 24, un rêve tant chérit par le président Jovenel Moïse.

Le président de la Cour des Comptes, Me.Rogavil Boisguéné a évoqué comme motif, le non respect de normes administratives qui s’y trouvent.

Dans l’attente, la Cour a renvoyé le document au ministère des travaux publics, transports et communication (MTPTC), pour une révision minitieuse des normes comme condition sine qua non pour un « avis favorable », a conclu Me.Rogavil Boisguéné.

Aussi faut-il rappeler que lors d’une visite de courtoisie au tribunal administratif en toute fin du mois de juillet, Jovenel Moïse avait sollicité auprès des juges ce qu’il appelle le « bénéfice de l’urgence » sur les contrats d’énergie électrique. Les juges l’avaient répondu favorablement à cette demande, a rapporté dès lors le chef de l’état.

Donc, vu cette situation, la République d’Haïti est loin d’être électrifiée 24 sur 24, selon le vœu du président Jovenel Moïse.

Le chef de l’Etat qui a annoncé un plan miracle d’électricité pour faire revivre l’Electricité d’Haïti, avait informé que 190 mégawatts d’électricité devraient être installés à travers le pays.

Le pays fait face à un grave problème d’électricité où la majeure partie du territoire national est plongé dans le noir total.

En plus de son incapacité à alimenter le pays en électricité, l’EdH est dans la tourmente et traverse une crise sans précédent en raison de la nomination d’un directeur contesté à la tête de cette entreprise publique.

Récemment, plusieurs moteurs de l’EdH ont été endommagés après l’utilisation d’un mazout de mauvaise qualité commandée par un contacteur privé pour la compagnie. Ce qui a aggravé davantage la crise du black-out en Haïti.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright © All rights reserved. | Radio Verite .
Powered by