drSuite au grave incident qui s’est produit mercredi, au Consulat dominicain à Pétion ville, Andrés Navarro le Ministre dominicain des Affaires étrangères, a déclaré que « les actes qui ont eu lieu contre des ressortissants haïtiens ces derniers jours [en République Dominicaine], sont des faits isolés et en aucune façon ils ne correspondent à la politique officielle du gouvernement dominicain ». Il qualifie « d’inacceptable qu’Haïti accuse le pays de racisme et de xénophobie » ajoutant « ce qui est arrivé mercredi quand un groupe de manifestants haïtiens a lapidé le Consulat dominicain et violé le drapeau dominicain, sont des faits qui ne se sont jamais produits en République Dominicaine contre des installations diplomatiques haïtiennes […] Dans une attitude clairement intolérable, le gouvernement haïtien a permis la violence systématique et les attaques contre les consulats dominicains sur le territoire d’Haïti. Alors que le Gouvernement dominicain cherche à harmoniser les relations, du côté haïtien le comportement est à double face […] La République Dominicaine ne cédera pas au chantage » avant de révéler que son gouvernement avait reçu une lettre de protestation envoyée par Haïti, qui comprend des « conditions inacceptables auxquelles il faut répondre dans la même langue, mais avec les faits réels. Jeudi, je vais rappeler notre Ambassadeur en Haïti, afin qu’il nous donne une image détaillée de ce qui est arrivé mercredi […] et savoir quelle suite à donner… »

De son côté en Haïti, Duly Brutus, le Ministère des Affaires Étrangères, dans un communiqué officiel, au nom du Gouvernement haïtien, a félicité les initiateurs de cette marche citoyenne qui, a-t-il précisé « ne doit pas être interprétée comme une manifestation contre la République Dominicaine, mais comme un renforcement des initiatives déjà entreprises par la Chancellerie haïtienne pour dire « NON A LA BARBARIE! NON A LA HAINE! RESPECT ET PAIX SUR L’ILE ! »

Cependant, le Chancelier Brutus précise que « le Gouvernement de la République condamne la violation et l’agression regrettable des locaux du Consulat Général de la République Dominicaine à Pétion-ville par un petit groupe d’individus mal intentionnés qui ont trompé la vigilance des organisateurs de cette marche pacifique »

Notez que l’incident survenu au Consulat, vue l’importance de la foule présente, on peu difficilement parler « d’un petit groupe d’individus mal intentionnés qui ont trompé la vigilance des organisateurs »

Concluant « Le Gouvernement de la République profite de l’occasion pour inviter la population à garder son calme et à éviter tout acte qui pourrait contribuer à détériorer davantage les relations entre la République d’Haïti et la République Dominicaine. »





No comments yet... Be the first to leave a reply!

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.