Europe Political Wallmap - LJ268Mercredi, dans la poursuite de son engagement visant à promouvoir une société plus démocratique et plus équitable, l’Union Européenne (UE) a présenté 9 nouveaux projets d’appui aux autorités locales et aux Organisations de la Société Civile haitienne (OSC), financés à hauteur de 5,6 millions d’euros.

Pour l’Union européenne, en effet, les OSC et les autorités locales constituent des acteurs stratégiques clés pour consolider la démocratie locale et insuffler une dynamique de développement durable inclusive à l’échelle de la commune ou du département. En outre, l’action de ces acteurs contribue au pluralisme démocratique et à une plus grande efficacité des politiques publiques.

Ces nouveaux projets d’appui viennent renouveler le partenariat entre l’Union européenne et un ensemble d’acteurs locaux tels que les mairies, les Conseils d’Administrations des Sections Communales (CASEC), des organisations communautaires, des associations et des organisations non gouvernementales, tous membres ou partenaires de cette Société Civile élargie, dont le rôle est fondamental pour consolider la démocratie et favoriser un développement socio-économique durable.

Ces nouveaux projets issus de l’appel à propositions, lancé par la délégation de l’UE en 2014, permettront de mener un large éventail d’actions au sein de différentes communautés en Haïti.

Ces initiatives contribueront entres autres, à améliorer la gouvernance locale, à stimuler le dialogue entre société civile et les autorités locales, à améliorer l’accès des populations aux services sociaux de base, tels que l’eau potable et l’assainissement. Certains autres projets se concentreront sur le développement des capacités de gestion et d’intervention des communautés de base en cas d’aléas naturels majeur ou viseront à renforcer la capacité des collectivités territoriales à jouer un rôle plus important dans la gouvernance locale au profit du développement.

Lors de cette annonce, l’Ambassadeur et chef de la délégation de l’Union européenne en Haïti, Javier Niño Pérez, a déclaré « De nos jours, le rôle croissant des autorités locales et de la société civile reflètent une demande croissante pour une gouvernance plus transparente et responsable » ajoutant « Au cours des dernières années, nous avons observé un regain de dynamisme au sein des OSC haïtiennes, qui se structurent davantage et se donnent les moyens d’intervenir dans l’espace public en tant qu’acteur du développement. C’est cette dynamique que l’Union Européenne soutient activement ».





No comments yet... Be the first to leave a reply!

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.