vlcsnap-2014-09-23-12h56m24s186Kinderson Edras, un adolescent de 17 ans accusé d’avoir lancé un objet contre le président Michel Martelly le 21 février dernier au Cham de Mars, est incarcéré au Pénitencier national à Port-au-Prince, confirme André Michel, son avocat.

« Il [Kinderson Edras] est au Pénitencier et jusqu’à cette présente minute le parquet n’a pas encore pris de décision », indique André Michel, ajoutant qu’il est « en train de mobiliser les organisations de droits humains pour avoir un résultat dans les jours qui viennent ».

L’adolescent a été arrêté lors des funérailles officielles de 17 victimes d’un accident au carnaval de Port-au-Prince survenu le 17 février.

Le président Michel Martelly a alors essuyé des invectives de la part d’individus se réclamant de l’opposition, mais aussi des jets d’objets divers.

« C’est un enfant qui passait, ce n’est pas lui qui l’a fait… », martèle Me Michel concernant son client.

Arrêté, l’adolescent a été interrogé puis transféré au Pénitencier national et non au centre de rééducation pour mineurs de Delmas 33.

« Il est très difficile de faire avancer la procédure », concède André Michel, signalant que le commissaire du gouvernement se serait déplacé en personne au commissariat pour interroger le prévenu.

« C’est un combat parce que le dossier est en train de prendre une connotation politique. Ҫa complique la situation », dit-il.

Accusé d’attentat à l’encontre du chef de l’Etat, Kinderson Edras risque 15 ans de prison.





No comments yet... Be the first to leave a reply!

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.