Sénat HaitienSénat HaitienSénat HaitienL’infirmation du quorum lundi, a déçu le Président Jovenel Moïse. Les informations concordantes qui circulent, laissent entendre que ce serait en raison de l’insatisfaction des négociations de certains sénateurs. Sur ce point Lucien Jura, le Porte-parole du Chef de l’État est très clair : oui aux discussions, mais non à une volonté d’imposer des choix à l’exécutif…

Tout en affirmant que la formation du cabinet ministériel est une des prérogatives du pouvoir exécutif, il ne ferme pas la porte à des changements dans le cabinet expliquant « Il peut y avoir une passerelle de discussion, mais pas question qu’un pouvoir asservisse un autre […] La présidence fait appel au patriotisme et à la responsabilité des sénateurs et les invite à doter le pays le plus vite d’un gouvernement pour apporter des solutions aux problèmes de l’heure. »

De son côté, le Sénateur Joseph Lambert (KONA) un allié du PHTK, précise que le départ de quatre Sénateurs PHTK et alliés du Président Moïse, lors de la séance de lundi, ayant provoqué l’infirmation du quorum, était une stratégie qui visait à empêcher le rejet de l’énoncé de Politique Générale de Jack Guy Lafontant, en raison de l’insatisfaction des négociations d’un certains nombres de ses collègues, qu’il s’est gardé de nommer. Il affirme que si la séance avait eu lieu lundi, le Premier Ministre n’aurait obtenu que 12 votes (16 requis) et aurait donc été rejeté. Il s’agissait donc, selon-lui, d’une stratégie visant à protéger le Premier Ministre d’un échec…





Comments are closed.