Lundi dans la commune de Chardonnières (Département du Sud), le Président Jovenel Moïse accompagné de son Chef de Cabinet, Wilson Laleau a participé à la cérémonie de relance de la culture du raisin, à travers le projet « Le vieux-Chardo ».

En présence notamment du Maire de Chardonnières, Claude Méméus, du Secrétaire d’État à la Production végétale, Patrick Sévère, du PDG de l’entreprise « Le Vieux-Chardo », Alix Denis Hibart, du responsable de l’Unité de Promotion des Investissements privés dans le Secteur Agricole (Upisa) au Ministère de l’agriculture, Agr Carl Mondé et des notables de la ville, le Chef de l’Etat, qui a salué le sens de l’union existant entre les citoyens de Chardonnières qui ont contribué à ce projet capital, a déclaré « Je suis prêt à rendre l’État au service des collectivités. Il suffit de la volonté politique de tous les responsables appelés à servir dans des postes. Donc, je vous promets tout mon soutien pour l’avancement de ce projet et pour le développement de la commune » il a aussi profité de l’occasion pour sensibiliser les maires des régions à réfléchir sur des projets de développement de leurs communes.

Alix Denis Hibart, le PDG de l’entreprise « Le Vieux-Chardo », a loué les objectifs que se fixe son entreprise, tant au niveau national qu’international. Le raisin représente, selon lui, « une grande opportunité d’affaire économique, pour les Chardonnésiens et pour Haiti en général » promettant d’appuyer la commercialisation du raisin et de ses dérivés (vinaigre de raisin et jus), en vue de subvenir aux besoins des agriculteurs du Sud et du pays en entier.

Selon le Ministère de l’Agriculture et d’autres experts internationaux qui ont effectués plusieurs missions de contrôle de qualité et visité d’autres fermes de production de raisin en vue d’échanges entre Haïti et les pays producteurs de raisin, le raisin produit à Chardonnières est de qualité.





Comments are closed.