À la veille des élections complémentaires législatives et des collectivités locales, Léopold Berlanger, le Président du Conseil Électoral Provisoire (CEP) a adressé un message à toutes les électrices et électeurs haïtiens.

« Mes compatriotes,

Le 20 novembre 2016 comme je l’avais demandé au nom du Conseil électoral, vous avez montré au monde entier ce que vous pouviez faire, vous êtes aller voter avec dignité, sans violence dans le respect des uns et des autres, pour choisir en adulte, sans magouille et dans la transparence un Président, des sénateurs et des députés.

Peuple haïtien, je suis fier de vous et aujourd’hui je reviens vers vous pour vous dire que la bataille n’est pas fini, nous arrivons à la date du 29 janvier 2017, qui est le deuxième tour des élections complémentaires du Sénat [8 sénateurs] et en même temps nous allons avoir les élections des CASEC et ASEC qui n’ont pas été réalisé depuis plus de 10 ans [570 cartels de CASEC (Conseils d’Administration des Sections Communales) et 568 cartels d’ASEC (Administration des Sections Communales)]

Nous savons que ces élections ont beaucoup d’importance pour tous nos compatriotes qui vivent dans les sections communales, dans les plaines et les mornes.

Ces élections vont vous permettre de choisir les représentants légitimes dans les collectivités locales qui vont travailler ensemble avec les autres autorités dans divers domaines comme : l’éducation, la santé, la sécurité, et de bons projets pour améliorer vos conditions de vie dans les sections communales.

Pour que le pays fonctionne bien, il ne faut pas qu’il manque de morceaux dans aucune branche de l’État.

Le Conseil électoral a prit toutes les dispositions pour que ces élections continuent de se réaliser dans de bonnes conditions.

De la même façon que vous l’avez fait le 20 novembre, avec votre volonté, avec votre courage, avec l’amour que nous avons pour notre pays, nous vous donnons rendez-vous pour ce 29 janvier.

Nous allons prendre le chemin des bureaux de vote, nous allons voter pour continuer de prendre notre destin en main dans l’union. Dans le respect des règles de la démocratie, nous allons continuer à respecter les choix du peuple selon les décisions de la majorité.

Oui, c’est ce que nous voulons pour la stabilité politique, pour la Paix, pour que le développement s’établissent dans le pays.

Pour cela, citoyens et citoyennes des quatre coins du pays, nous allons nous mobiliser pour aller voter aux élections du 29 janvier.





Comments are closed.