Mercredi dans la communauté agricole de Ojeda, section municipale « Cerro en Medio » en République Dominicaine, deux ressortissants haïtiens Betoni Anesa, 24 ans et Marc Dorisca, 23 ans ont été retrouvés morts les corps criblés de balles.

Selon le témoignage de son frère, Mark Dorisca aurait quitter sa maison située dans le quartier de Caamaño en compagnie de Betoni Anesa pour se rendre à Ojeda où il avait plusieurs fours de charbon de bois. Inquiet de ne pas le voir revenir, son frère est partit à sa recherche et à fait la macabre découverte.

Des membres du Département des Investigations Criminelles dominicaine ont ouvert une enquête pour tenter d’identifier les coupables et élucider les circonstances de ces crimes. La levée des corps a été faites par le coroner, Juan Bolivar Cuevas et les victimes ont été transportées à la morgue de l’hôpital Saint-Barthélemy, avant d’être transférées à l’Institut médico-légal d’Azur pour autopsie.

Il est à souligner que la production de charbon de bois est une activité illégale et sévèrement punie en République Dominicaine et que ces activités clandestines, sont généralement sous le contrôle de réseaux de contrebandiers qui agissent très souvent sous la protection et avec la complicité de certains militaires dominicains corrompus.





Comments are closed.