Jeudi, 10 jours après le lancement par les Nations Unies, à Genève (lundi 10 octobre) d’un appel éclair de fonds humanitaire de près de 120 millions de dollars pour venir en aide à Haïti après le passage dévastateur de l’ouragan Matthew le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, lors d’une rencontre avec l’Assemblée générale, a demandé une fois encore aux donateurs de répondre à l’appel de fonds d’urgence, qui est financé actuellement à hauteur de seulement 22%.

Rappelons que samedi dernier, Ban avait déjà manifesté sa déception devant le peu de réactions de la Communauté internationale qui après 6 jours n’avait contribué que pour 15.6 millions de dollars (13%) « Je suis déçu par la réponse de la communauté internationale […] J’exhorte les principaux bailleurs à prêter leur main utile » avait déclaré alors le Secrétaire Général à l’aéroport Toussaint Louverture lors de sa visite en Haïti tout en reconnaissant « une certaine fatigue de la part de certains pays » à contribuer.

« Je remercie les donateurs pour leur soutien initial. Mais je dois rappeler à l’Assemblée générale que cet appel est seulement financé à hauteur de 22% (26.4 millions). Nous avons un besoin urgent de ressources supplémentaires », a déclaré Ban Ki-moon.





Comments are closed.