Suite à un sombre premier bilan ,le Ministère de l’environnement a communiqué un second bilan mis à jour avec de nouvelles informations qui permet de mieux mesurer l’ampleur du désastre.

Selon Simon Dieuseul Desras, Ministre de l’Environnement, qui parle toujours de bilan provisoire, près de 75% de l’écosystème en Haïti aurait été endommagés ou détruit par le passage de l’ouragan Matthew et plus de 90% des arbres auraient été déracinés ou brisés dans les départements des Nippes, de la Grand Anse et du Sud.

Les berges de nombreuses rivières ont été détruites partiellement ou totalement entre autres :

Grande Anse les berges des rivières :
Roseaux, Grande rivière de Jérémie, Rivière Glace et Voldrogue…

Sud-Est les berges des rivières :
Bainet, Côtes-de-Fer et Belle-Anse…

Les Nippes les berges des rivières :
Baradères, Grande rivière de Nippes…

Dans le Sud les berges des rivières :
Acul du Sud, Les , Port-à-Piment et Cavaillon…

Selon le rapport « Évaluation préliminaire post-Matthew » du Ministère, 17 des 30 grands bassins versants (représentant plus de 12,000 km2, ± 43% du territoire national) ont été endommagés par l’ouragan

Les aires protégées marines (plus de 87,000 ha) et terrestres (plus de 47,000 ha) ont été également affectées.

À cela s’ajoute la disparition de certaines sources d’eau au niveau des départements du Sud, de la Grande Anse et des Nippes, la perte d’importantes superficies de terres agricoles et la disparition ou la diminution de la superficie de plusieurs plages…





Comments are closed.