Mardi, lors la 46ème Assemblée générale de l’Organisation des États américains (OEA), à Santo-Domingo, le Ministre des Affaires Étrangères d’Haïti, Pierrot Délienne a demandé formellement lors de la première séance plénière de l’Assemblée générale, l’assistance de l’OEA et la participation de chaque États membres, pour mener à bien les prochaines élections en Haïti qui se dérouleront le 9 octobre 2016 et 8 janvier 2017, concernant : la reprise des deux tours de la présidentielle, de l’élection du tiers du Sénat, du second tour des législatives complémentaires et des élections locales

Le Chancelier Délienne a précisé « […] nous avons toujours besoin de l’assistance [de l’OEA] ce n’est pas une assistance financière que nous recherchons, c’est la légitimation de nos élections avec le support des institutions et des pays amis, comme cela a été fait et comme cela se fait dans de nombreux pays actuellement, c’est ce que nous recherchons […] »

Il a rappelé que le calendrier électoral était déjà prêt et publié et affirmé que ces prochaines élections seront « libres », « honnêtes » et « transparentes ».

Notons que dans une note datée du 8 juin, sur les élections en Haïti, Luis Almagro le Secrétaire général de l’OEA s’était montré ouvert à aider Haïti dans ses élections et avait déclaré que son institution était disposée « à continuer à jouer un rôle positif dans le processus électoral. »





Comments are closed.