Michaëlle Jean, la Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), qui suit avec la plus grande attention l’évolution de la situation en Haïti a lancé un appel à la retenue à tous les acteurs politiques « La stabilité des institutions de la transition est nécessaire à la reprise et à la conclusion du processus électoral. J’exhorte donc l’ensemble des parties prenantes à privilégier le dialogue et un climat apaisé en toutes circonstances. La tenue des élections, dans le respect de l’État de Droit et de la démocratie, est déterminante pour la relance du pays à laquelle aspire légitimement le peuple haïtien ».

La Secrétaire générale a rappelé que l’OIF, en lien avec ses partenaires internationaux, poursuivra son appui au Conseil Électoral Provisoire (CEP) pour la tenue d’élections libres, démocratiques, inclusives et fiables.





Comments are closed.