Samedi 28 mai, un protocole d’accord a été signé entre le Ministère de l’Agriculture et la firme Agri Supply dans le but de contribuer à la relance de la production du citron en Haïti.

Ces dernières années les citronneraies (verger de citronniers) sont en nette régressions, en raison notamment de maladies comme le Grenning et de l’absence de débouchés conséquence de la fermeture des usines de transformation en Haïti. Rappelons que dans les années 80, Haïti fournissait plus de 20 % de la demande américaine d’huile essentielle de citron. La situation actuelle a pour conséquence des importations annuelles massives (1,800 tonnes) de citrons de la République Dominicaine, pour une valeur estimée a 1 million de dollars/an.

Les objectifs de cet accord visent entre autres à redynamiser la filière des huiles essentielles sur le marché international, relancer la production et développer une véritable filière de transformation. À cette fin, il est notamment prévus :

De mettre en place une pépinière centrale dans le Sud avec des serres pour des reproductions asexuées ;
De mettre en place des pépinières satellites, dont une grande dans les Nippes ;
De produire 1 millions de plantules de citronnier par année (dans le Sud plus de 100,000 plantules sont déjà disponibles et commencent à être distribuées).

La formation sera assurée par des experts en citrus en contact avec Agri Supply.

En savoir plus sur le citron en Haïti :
Le citronnier est un arbre qui aide dans la protection des sols et produit des fruits avec lesquels on fait de la citronnade, de la limonade, de la gelée, de la liqueur, de la confiture, des boissons gazeuses (Sprite, cola citron ), de la vinaigrette de salade et une huile essentielle utilisée dans la parfumerie.





Comments are closed.