g-15855Dans le cadre de l’accord politique signé pour la continuité institutionnelle le samedi 6 février 2016 , la Commission bicamérale spéciale chargée de préparer l’élection du Président provisoire de la République d’Haïti lance un appel à candidature pour le poste de Président provisoire de la République, afin de combler le vide laissé par le départ du pouvoir du Président Michel Joseph Martelly le 7 février dernier.

Les intéressés sont priés de se présenter au Parlement Haïtien, du mercredi 10 février 2016 à partir de 11h00 a.m. au vendredi 12 février 11h00 a.m., munis des pièces suivantes :

1) Une photocopie de la carte d’identification nationale(CIN) ;
2) Une photocopie de la carte d’identité fiscale (NIF) ;
3) Une expédition de la déclaration de naissance ou à défaut un extrait des archives dudit acte ;
4) Un curriculum vitae ;
5) Une copie authentifiée du titre de propriété attestant que le candidat à la présidence est propriétaire d’au moins un immeuble dans le pays ;
6) Un certificat du Service de l’Immigration et de l’émigration attestant que le candidat n’a pas de nationalité étrangère ;
7) Un certificat de bonne vie et mœurs, délivré par le juge de Paix de la commune dans laquelle réside le candidat, auquel est annexé un certificat de greffe du tribunal de première instance du lieu de son domicile attestant qu’il n’existe, contre lui aucune poursuite pénale devant aboutir à une peine afflictive et infamante ;
8) 2 photos d’identité de format passeport avec les nom et prénom du candidat au verso ;
9) La décharge de sa gestion si le candidat a été comptable de deniers publics.
10)Attestation de résidence ou de domicile signée et délivrée par le juge de paix du lieu de domicile ;
11)Un formulaire de renseignements délivré par la commission bicamérale spéciale ;
12) Les attestations qui justifient l’acquittement régulier des redevances fiscales selon les lois et règlements en vigueur pour les cinq (5) derniers exercices ;
13) Pour les parlementaires en fonction, le certificat d’élection est également requis ;
14) Une quittance de cinq cent mille (500.000) gourdes dont le montant sera payée à la Direction Générale des Impôts (DGI) et versé sur le compte de l’Université d’Etat d’Haïti ;
15) Une attestation d’endossement d’un parti ou regroupement politique ayant au moins un élu au Parlement.

Profil du candidat :

Etre haïtien d’origine, n’avoir jamais renoncé à sa nationalité et ne détenir aucune autre nationalité au moment de son inscription ;
Etre âgé de 35 ans accomplis au jour des élections ;
Jouir de ses droits civils et politiques et n’avoir jamais été condamné à une peine afflictive et infamante devenue définitive pour crime de droit commun ;
Etre propriétaire en Haïti d’un immeuble au moins, exercer une profession ou avoir une industrie et avoir dans le pays une résidence habituelle ;
Résider dans le pays pendant au moins les cinq dernières années précédant la date des inscriptions aux prochaines élections ;
Remplir ses devoirs de citoyens conformément à l’article 52.1 de la Constitution de 1987 amendée.

Par ailleurs Joseph Lambert dément les rumeurs selon lesquelles il se porterait candidat à la Présidence a.i. d’Haïti





Comments are closed.