oasLa mission sera complétée par Léonidas Rosa Bautista, Représentant permanent auprès de l’OEA, ancien ministre des Affaires étrangères et ancien procureur général du Honduras; Sonia Johnny, ancien Représentant permanent de Sainte-Lucie auprès de l’OEA; Gabriel Bidegain, Conseiller politique principal auprès du Secrétaire général de l’OEA; et Steven Griner, directeur du Département de Démocratie Durable et des missions spéciales de l’OEA. Ils ont le soutien de Frédéric Bolduc, Représentant spécial du Secrétaire général de l’OEA en Haïti.

La mission, demandée par le Président d’Haïti, Michel Martelly, et mis en place par le Conseil permanent lors de sa réunion le jeudi 27 Janvier a pour objectif de collaborer pour parvenir à une entente entre les haïtiens, après la suspension récente du deuxième tour des élections présidentielles . Elle établira un dialogue avec les principaux représentants politiques et sociaux en Haïti.

Le Secrétaire général de l’OEA, Luis Almagro, précise que la solution “doit être approuvée par les Haïtiens”, et a demandé au Président Martelly et au résident du Sénat, Jocelerme Privert, que le mécanisme de gouvernance qui sera adopté au terme du mandat du Président Martelly, le 7 Février soit approuvé par la Cour de cassation et qu’il soit le plus court que possible.

A l’issue de ses travaux à Port-au-Prince, la Mission fera rapport au Conseil permanent de l’OEA.





Comments are closed.