nnDans un communiqué, la Mission d’Observation Électorale (MOE) de l’Organisation des États Américains (OEA en Haïti) exprime son inquiétude face à l’impasse politique à l’approche du second tour de l’élection présidentielle.

« Rappelant l’importance d’un processus électoral compétitif pour la consolidation de la démocratie, la Mission d’observation électorale de l’OEA en Haïti, tient à souligner son inquiétude face à l’impasse politique qui prévaut à l’approche du second tour de l’élection présidentielle prévu dimanche.

La MOE-OEA exhorte l’ensemble de la classe politique haïtienne à poursuivre les voies du dialogue et de la négociation afin de trouver une solution viable à cette impasse.

D’importantes mesures ont été prises afin de mettre en œuvre des recommandations de la Commission d’Évaluation Électorale Indépendante et ainsi renforcer le processus électoral. À ce titre, la dissociation des élections locales du second tour des présidentielles est particulièrement significative puisqu’elle permet une diminution considérable du nombre de mandataires, ce qui représentait l’une des principales sources d’irrégularités lors du scrutin d’octobre.

Cependant, ces mesures n’ont pas eu l’effet escompté qui était d’accroître la confiance dans le processus.

La Mission souligne que conformément à l’article 3 de la Charte démocratique interaméricaine, l’accès au pouvoir est assujetti à l’État de droit et à la tenue d’élections périodiques, libres, justes et basées sur le suffrage universel et secret.

La MOE-OEA condamne fermement tout acte de violence, y compris ceux dirigés contre les institutions électorales ».





Comments are closed.