ddd3 bureaux électoraux incendiés, 3 autres attaqués :
Selon des sources policières, plusieurs inconnus ont mis le feu, dans la soirée du 17 au 18 janvier à 3 bureaux électorales dans le Nord « Des personnes non identifiées ont mis le feu à 3 bureaux électoraux à Limbé, Grande Rivière du Nord et Milot » les trois bureaux incendiés n’ont pas été complètement été détruits grâce à l’intervention rapide de témoins qui ont éteint les flammes. Au moins trois autres bureaux ont été attaqués à coup de pierres et d’autres objets. Aucun suspect n’a été arrêté.

Gerardo de Icaza, le Directeur de la Mission d’Observation Électorale de l’Organisation des États américains (MOE-OEA), a déclaré « La MOE-OEA déplore et condamne les actes de violence visant le CEP, survenus la nuit dernière dans 3 BECs du Nord. La violence, sous toutes ses formes, n’a pas sa place en démocratie. La MOE exhorte les acteurs à la rejeter et à agir dans le calme ».

Nouvelle chicane dans la communauté Protestante :
Alors que la Communauté Protestante d’Haïti a proposé le pasteur Lucien Métédieu http://www.haitilibre.com/article-16340-haiti-flash-la-communaute-protestante-propose-un-nouveau-conseiller-electoral.html comme remplaçant de Vijonet Déméro au CEP, la Fédération Protestante d’Haïti (FPH) conteste formellement cette décision. La FPH affirme n’avoir encore fait choix de personne pour représenter le secteur protestant au CEP, elle continue son travail de médiation avec les différents protagonistes. La décision de désigner un nouveau membre sera prise en fonction de l’évolution du processus de dialogue qu’elle a entamé récemment.

Violences électorales à Port-au-Prince :
Lundi, des milliers de personnes de personnes, répondant à l’appel de l’opposition (table de mobilisation du G8), ont manifesté violemment dans le Centre de Port-au-Prince contre la tenue du second tour des élections présidentielles qu’ils jugent d’avance frauduleuse. Les manifestants opposés au gouvernement Martelly, ont bloqué certaines des principales rues du centre-ville avec des pierres et des barricades de pneus enflammés, tout en jetant des pierres et d’autres objets sur des véhicules privés, causant d’important dégâts. La manifestation, qui a atteint les environs du Parlement,était fortement encadré par la police. Une autre journée de manifestation est prévue pour ce mardi.

6 des 10 organisations d’observations haïtiennes agréées se désistent :
Dans une lettre adressée au Président du Conseil Electoral Provisoire (CEP), le Collectif du 4 Décembre a annoncé son refus de participer comme observateur aux élections du dimanche 24 janvier estimant le contexte électoral inadéquat. Notez qu’un ensemble d’organisations haïtiennes d’observation nationale à savoir : le Conseil d’Observation Electorale (CNO), le Conseil Haïtien des Acteurs non Etatiques (CONHANE), le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) regroupés autour de la Coalition d’Observation Electorale ; la Plateforme des Organisations Haïtiennes des Droits Humains (POHDH) et la Commission Episcopale Nationale Justice et Paix ont également annoncé qu’elles n’observeront pas le scrutin programmé le 24 janvier 2016, « que le CEP veut faire passer pour des élections ». Ce qui portent au total à 6 sur 10 le nombre d’organisations haïtiennes agréées, refusant de réaliser leur mission le 24 janvier prochain.

Le Conseiller Jaccéus Joseph reste en poste mais… :
Le conseiller Jaccéus Joseph, informe Pierre-Louis Opont, le Président du Conseil électoral provisoire que « Suite à notre conversation […] autour de ma participation éventuelle au processus électoral et après discussions avec certaines organisations du secteur des droits humains, je décide de ne pas prendre part aux préparatifs du 24 janvier 2016 » ajoutant qu’en attendant de prendre une décision définitive je « répondrais négativement aux demandes formulées par le Conseil relatif au déploiement de mon équipe sur le terrain dans le cadre du processus électoral ».





Comments are closed.