g-15780Vendredi, Ronald Décembre, le Secrétaire d’État au Ministère de l’Économie et des Finances (MEF), Miradin Morlan, le Directeur Général de la Direction Générale des Impôts (DGI) et Reynald Eugène, le Directeur Général adjoint de l’Administration Générale des Douanes (AGD), ont procédé lors d’une conférence de presse au lancement du nouveau site internet sécurisé d’e-gouvernance et annoncé « Il est maintenant possible pour les contribuables, particuliers et entreprises de faire leurs déclarations définitives d’impôts, de s’acquitter de leurs obligations fiscales envers la DGI, en ligne, sans avoir besoin de se rendre physiquement dans un bureau ».

À l’initiative du Gouvernement, ce système est le fruit d’un partenariat public–privé entre le MEF à travers la DGI, l’AGD, les banques commerciales et la Banque Centrale (BRH) » a indiqué Ronald Décembre ajoutant « Il suffit de cliquer sur https://edeclaration.dgi.gouv.ht/edeclaration/ pour remplir le formulaire en fonction du type d’impôt ou de taxes que l’on veut payer […] Après avoir complété le formulaire, le contribuable doit choisir la banque commerciale à travers laquelle il veut effectuer sa transaction. »

Cette modernisation qui répond à un triple besoin de facilitation, de modernisation et de compétitivité, ouvre la porte aux investisseurs étrangers, qui se plaignaient d’un manque d’accessibilité pour leurs transactions fiscales. Cette initiative, place Haïti au niveau de ses compétiteurs régionaux, tout en apportant de précieux avantages notamment dans la réduction des coûts et la gestion des opérations.

Miradin Morlan de la DGI a tenu à préciser que la DGI conservait la possibilité de contrôler et de vérifier toutes les déclarations faites en ligne par les contribuables.

Ronald Décembre a précisé que ce système sera également générateur d’emplois, car la DGI est ouverte aux agences locales qui seront créées et agréés, pour aider les contribuables qui n’ont pas accès à un ordinateur ou à internet à effectuer leurs transactions.





Comments are closed.