g-15582Dimanche, le réseau de l’Observatoire Citoyen pour l’Institutionnalisation de la Démocratie (OCID) a mobilisé ses observateurs dès 6 heures du matin sur l’ensemble du territoire national. Sur la base des premières données recueillies, l’OCID est en mesure d’affirmer que la journée électorale avait démarré avec une amélioration sensible par rapport à la journée du 9 août

Constats sur l’ouverture des opérations du scrutin :
Sur plus de 1,830 observateurs déployés dans un échantillon national, aléatoire et représentatif des bureaux de vote, le centre d’appel de l’OCID a recueilli jusqu’à 11h11 a.m., les observations de 76.56% de l’échantillon (soit 1,401 bureaux de vote).

L’OCID a constaté que 99.29% des bureaux de vote du pays avaient été déjà installés, même si 4.62% d’entre eux ont été déplacés dans des endroits autres que ceux prévus.

Le matériel électoral (urnes, isoloirs, encre indélébile, tampons) était disponible et complet dans 96% des bureaux de vote installés (contre 91% le 9 août) et les documents électoraux (bulletins, liste d’émargement, procès-verbaux d’ouverture et de clôture) dans 89.79% d’entre eux (contre 78% le 9 août).

Les observateurs ont constaté une plus grande présence de mandataires au niveau des bureaux de vote par rapport aux dernières élections. En effet, il y avait au moins 3 mandataires de partis et regroupements politiques différents dans 95% des bureaux de vote installés (contre 86% le 9 août) et 5 mandataires ou plus de partis politiques différents dans 82% des bureaux de vote (contre 57.4% le 9 août). Seulement 0.93% des bureaux de vote ont eu un seul mandataire et 1.21% des bureaux de vote aucun mandataire jusqu’à 11h11 a.m. (contre respectivement 3.5% et 2.7% le 9 août).

L’OCID a également constaté une amélioration en ce qui concerne l’heure d’ouverture des bureaux de vote. Parmi les 99% de bureaux installés, le processus du vote a démarré entre 6 heures et 8 heures du matin dans 93.7% (contre 86.3% le 9 août).

Par ailleurs, il y a lieu de constater que, conformément aux mesures annoncées par les autorités, les forces de l’ordre étaient bien plus pro-actives comparativement à la journée électorale du 9 août dernier. En témoignent leur plus grande mobilisation sur le territoire et la réduction du nombre d’incidents violents rapportés par nos observateurs jusqu’à 11h11 a.m.

Précisons que, pour en arriver à ces constats, l’OCID a utilisé, grâce à l’appui technique du National Democratic Institute (NDI), la méthodologie de l’Observation Systématique (en anglais, SBO : Sample Based Observation).

En savoir plus sur l’OCID :
Dévoué à la cause de la promotion de la démocratie en Haïti, l’Observatoire Citoyen pour l’Institutionnalisation de la Démocratie (OCID) regroupe 3 organisations de la Société Civile : JuriMédia, le Centre Œcuménique des Droits Humains (CEDH) et l’Initiative de la Société Civile (ISC).





Comments are closed.