g-14780Résultats des élections cet après-midi
Le Conseil électoral provisoire (CEP) a reçu mercredi matin les résultats préliminaires du premier tour des législatives partielles par les responsables du Centre de tabulation, le CEP devrait publier incessamment les résultats, hier après-midi une réunion s’est tenu au CEP à cet effet. Rappelons que selon le calendrier électoral les résultats auraient dus être publier le 19 août. Selon les dernières informations communiqués par Mosler Georges, directeur exécutif du Conseil Electoral Provisoire (CEP), les résultats préliminaires du premier tour des législatives “devraient” être communiqués cet après-midi, ce report serait du à une requête du Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP), qui aurait demandé la publication après le déroulement de la session extraordinaire du Baccalauréat qui se termine ce jeudi.

Exclusions de candidats, Rosny Desroches se réjouit
Rosny Desroches, de l’observatoire citoyen pour l’institutionnalisation de la démocratie (OCID) s’est réjouit que 14 candidats aient été exclus (+ 2 hier) des élections, mais il déplore également que certains noms aient été oubliés par le CEP “J’encourage le conseil électoral à poursuivre le processus d’exclusion des candidats fauteurs de trouble de manière impartiale.”

Évaluation des élections
Pierre Espérance, directeur exécutif du Réseau national de défense des droits humains (RNDDH) a recommandé une évaluation des élection du 9 août “Je recommande au CEP, au gouvernement et au CSPJ, d’évaluer leur action pour corriger les nombreuses erreurs constatées lors du premier tour des législatives le 9 août dernier,” toutefois ce dernier ne demande pas l’annulation de l’élection mais demande un examen précis de ses résultats.

Pluri-femmes a salué la décision du CEP
Le réseau Pluri-femmes, a salué la décision du CEP de radier 14 candidats aux législatives. Selon Marie-Denise Claude, la coordonnatrice nationale du réseau, cette décision “arrive à point nommé […] les fauteurs de trouble devraient en tirer leçon,” précisant que la liste de candidats radiés devrait continuer de s’allonger.

Les fauteurs de troubles sont clairement identifiés
Edouard Paultre, du Conseil haïtien des acteurs non étatiques réclame que d’autres candidats soient également sanctionnés par le CEP, selon lui les fauteurs de troubles sont clairement identifiés, certains sont même coutumiers du fait, appelant le CEP à exclure totalement certains partis politiques qui se seraient rendus coupables de fraudes à grande échelle.

Manifestation
Les organisations politiques Fanmi Lavalas, Fusion, Renmen Ayiti, Ayisyen pou Ayiti, Alah, Mouvman revolisyonè ayisyen, Defile pati politi, Canaan ont organisé de 10h à 12h ce jeudi une manifestation de rue pour condamner « ce qui s’est passé le 9 août et réitèrent leur refus d’accepter ce véritable coup d’État électoral. » « Ce mouvement pacifique constitue un premier avertissement au CEP, au pouvoir et à la communauté internationale qui veulent faire accepter l’inacceptable au peuple haïtien. S’ils refusent d’entendre raison et de choisir la voie du dialogue et de la concertation, la mobilisation se poursuivra et prendra d’autres formes. »





Comments are closed.