cep elections 2015Ce dimanche, après un départ difficile du premier tour des législatives, la situation, loin de revenir à la normale ne cesse de se détériorer, les incidents violents se multiplient sans que l’on sache si les autorités vont réussir a reprendre le contrôle…

Dans le département de l’Ouest, des jets de pierres ont été constatés au Centre de vote de l’École nationale Colombie.

Le Centre de vote de Mergé est fermé temporairement, les mandataires des partis politiques, sans mandats sont très en colère.

Plusieurs Centre de vote à travers la capitale ont été obligés de fermer, des bulletins de votes ont été déchirés et du matériels détruits.

À Carrefour, des électeurs se présentent aux bureaux de vote avec des sac au dos sans être fouillé… !

Dans beaucoup de Centres de vote il y a plus de mandataires que d’électeurs…

A Cité-Soleil, on nous rapporte que des individus tentent de manipuler les électeurs.

Au Centre de vote Stade Sylvio Cator, certaines personnes ont rapporté de vives tensions dans la file d’attente.

Le Centre de vote Isidor Boisrond ou des jets de pierres et des saccages avait été apporté plus tôt ce matin est fermé après de nouveaux jets de pierres et de bouteilles

Au lycée Jacques 1er de la Croix-des-Bouquets un homme a voté avec son permis de conduire !

Au Lycée de Pétion-ville les opérations se déroulent normalement, la famille présidentielle est attendue pour Toutefois, des membres des bureaux de vote ont empêché des mandataires de partis politiques de voter. Ces mandataires, munis de leur mandat et de leur CIN, menacent de perturber le scrutin.

Les employés du Centre de vote Argentine Bellegarde ont quitté précipitamment les lieux après les violences. Le Centre est maintenant fermé et ne peut ré-ouvrir faute de personnel !

Au Centre de vote Jean-François Cauvin, les élections sont annulées…

À l’Arcahaie, des tirs ont été enregistrés, les bureaux de vote saccagés et le Centre fermé.

En Artibonite, à Saint-Marc le vote n’a toujours pas débuté dans plusieurs Centres de vote faute de membres de bureau de vote et dans les Centres ouverts peu d’électeurs.

Au Gonaïves le calme règne dans les 34 centres de vote mais les électeurs son peu nombreux…

Dans le département de la Grand’Anse, des échauffourée entre des membres de bureaux de vote de Wozo et des mandataires de partis politiques, ont eu lieu.

Au lycée Nord Alexis de Jerémie un homme a été arrêté avec plusieurs bulletins de vote.

À Jérémie sur 3 centre de vote 2 sont déjà fermés.

Dans le Nord-Est à Ouanaminthe, des irrégularités de toutes sortes ont été constaté, plusieurs Centres de vote ont ouvert avec plus de 2 heures de retard.

Suivez toute la journée le déroulement des élections sur HaïtiLibre





Comments are closed.