polMercredi au Palais National, le Président Michel Martelly, a réuni, Nesmy Manigat, le Ministre de l’Education Nationale, Pierre Richard Casimir, le Ministre de la Justice, Rodiny Jean-Baptiste, le Directeur Général de l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) et Godson Orélus, le Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti (PNH), autour des cas de graves irrégularités (fraudes et détournements de fonds) constatés à travers le Programme de Scolarité Universelle Gratuite et Obligatoire (PSUGO)
Le Chef de l’État a passé formellement des instructions à ces autorités, pour agir avec la plus grande fermeté dans le dossier des responsables d’écoles corrompus, tant du secteur public que privé. Il a fait savoir que l’État a pris toutes les dispositions en vue de mettre la main au collet de toutes les personnes impliquées dans le détournement des fonds alloués au fonctionnement du PSUGO.

Le Ministre Manigat a affirmé qu’un plan de déploiement, à travers tous les départements, est prévu à partir de la nouvelle rentrée scolaire et que toutes les écoles privées et publiques inscrites au PSUGO seront concernées.

« Tous les moyens de la justice seront mis à la disposition du Ministère de l’Éducation, pour continuer à poursuivre les fraudeurs », a affirmé le Ministre Casimir, indiquant que les fonds détournés seront restitués au bénéfice des écoliers et des enseignants.





Comments are closed.