Un an de préparation, pour monter l’opération, 7 unités spécialisées de la Police Nationale d’Haïti soit 438 agents et 117 éléments de la Minustah, policiers et militaires on été nécessaire pour démanteler l’un des plus puissant Gang de Port-au-Prince, qui opérait autour du marché de Croix des Bossales.

À l’issue d’une opération qui a duré près de trois heures, 113 personnes, membres présumés du Gang dont un individu connu sous le nom de « Touhou » décrit comme le chef de gang le plus dangereux de La Saline ont été arrêté.

Détails de l’opération :
Samedi 11 juillet, à 11h00, 7 unités spécialisées de la PNH, soit 438 agents et 117 éléments de la Minustah, policiers et militaires, se sont rencontrés pour les consignes.

À 12h30, le convoi se met en route. La zone allant du Carrefour Aviation jusqu’au Boulevard de la Saline est quadrillée. Les g-14538entrées et les sorties sont filtrées. A la Rue du Quai, quatre véhicules blindés de la Minustah sont déjà positionnés. La battue des policiers commence. Les unités spécialisées se glissent dans ces labyrinthes de couloirs à la recherche de repaires de membres du gang.

À 13h30 déjà 20 individus ont été arrêtés et menottés.

À 14h30 « Touhou » l’un des chefs de gang recherchés par la police est arrêté avec plusieurs de ses complices.

L’opération à pris fin à 15h00, après de nombreuses autres interpellations.

« Ce gang de La Saline, qui sévissait depuis 2004 est l’un des plus puissants de Port-au-Prince, ayant plusieurs ramifications, qu’il ravitaillait en armes et en hommes, » a expliqué Vladimir Paraison, le Directeur Départemental de l’Ouest de la PNH. « Ce gang rançonnait quotidiennement la population, en particulier les marchandes du marché de Croix des Bossales. »

« Nous avons mis un an à préparer cette opération parce que c’est un gang au mode opératoire très complexe » a indiqué Le Commissaire Pierre-Louis Jean Alex, de Port-au-Prince et Commandant de l’opération « En 2014, la PNH a mené une opération antigang autour du marché de Croix des Bossales où opérait ce gang. Mais il s’est vite reconstitué. » Il s’est dit satisfait de l’opération « Nous n’avons pas trouvé les armes, mais nous avons capturé trois chefs de gangs et plusieurs personnes soupçonnées d’activités criminelles. »

Même satisfaction chez Gombo Abubacar, le Commandant des éléments de la Minustah. « Nous avons apporté à la PNH l’aide qu’elle avait demandée. » L’opération s’est déroulée sans incident.

Pour le Commissaire de police, Serge Therriault, de la Minustah (UNPol) « cette opération est la preuve que la PNH peut relever les défis les plus difficiles au moment où elle est appelée à assurer toute seule la sécurité de tout le territoire haïtien. Cette opération aura aussi des impacts positifs sur l’organisation des élections à venir. Certaines voix se sont levées lors des forums communaux pour dénoncer l’instrumentalisation des gangs par certains hommes politiques pour semer des troubles lors du processus électoral. À la Saline, ce sera rendu plus difficile. »





Comments are closed.