g-14221Lundi à l’hôtel Marriott de Port-au-Prince, le Premier Ministre, Evans Paul, a inauguré la conférence régionale annuelle de l’Association des Chambres de Commerce américaines d’Amérique latine et des Caraïbes (AACCLA) « Business Future of the Americas » à laquelle participent 14 pays et près de 250 personnes du 15 au 17 juin, autour du thème « Les investissements de la diaspora en Amérique latine et dans les Caraïbes ». Informations, meilleures pratiques à mettre en œuvre pour canaliser les investissements de la diaspora et méthodes durables pour travailler sur les marchés émergents sont au programme des présentations.

Dans son discours d’ouverture, le Chef du Gouvernement s’est dit convaincu que l’investissement de la diaspora est une opportunité du présent et du futur dans le financement du développement national. Il croit que les idées qui sortiront de ces échanges permettront à plus d’un d’engendrer des initiatives économiques novatrices pour mieux canaliser l’épargne de la diaspora vers les entreprises locales.

Après l’inauguration officielle par le Premier Ministre Paul, c’est l’ancien président bolivien, Jorge Fernando Quiroga qui ouvert cette conférence à laquelle participeront plusieurs intervenants étrangers de haut niveau, parmi lesquels des représentants de la Chambre de Commerce américaine de Washington, D.C., de George Washington University, de Heineken Americas, Western Union Caribbean et de la Banque Interaméricaine de Développement (BID).

Wilson Laleau, le Ministre des Finances, a été l’hôte du premier déjeuner de travail sur le thème du financement du développement des marchés émergents. Juste après un panel sur ce qui motive les investissements de la diaspora, Stéphanie Balmir Villedrouin, la Ministre du Tourisme et des Industries Créatives a présenté le plan directeur du tourisme pour Haïti, incluant des investissements du secteur privé.

AmCham Haïti a souhaité ajouter à cette conférence annuelle une journée pour discuter des opportunités de « Faire des affaires en Haïti ». Mardi 17, le forum « Doing Business in Haïti », donnera l’occasion à plusieurs personnalités de se retrouver dans une succession de panels. « La programmation de la 3e journée de travail reflète notre intention de renforcer les relations institutionnelles entre le secteur privé haïtien et celui de la diaspora. Nous commencerons par une mise en contexte de l’économie haïtienne conduite par l’économiste Kesner Pharel, puis nous progresserons plus en détails sur les stratégies et les opportunités de l’agro-industrie et du tourisme. Nous clôturerons en proposant la mise en place d’un réel dialogue sur la manière d’avancer mieux ensemble, » a expliqué Régine René Labrousse, Présidente du Comité d’organisation de la conférence.

Pour favoriser les opportunités de s’intégrer et d’échanger avec un réseau de près de 200 chefs d’entreprises provenant des États-Unis, des Caraïbes (Trinidad et Tobago, Jamaïque), du Brésil et d’autres pays de la zone, des « Business-to-Business Meetings » (B2Bs) se dérouleront les 16 et 17 juin.

Un déjeuner « A taste of Haïti » est également prévu au restaurant du Musée du Panthéon National (MUPANAH), qui réunira les présidents des AmCham de la région autour des spécialités de notre pays. Une exposition de produits locaux se tiendra durant tout l’événement afin d’ouvrir des opportunités d’affaires avec la région. Par ailleurs, AmCham a organisé plusieurs visites touristiques en amont de la conférence, afin de donner aux visiteurs étrangers un aperçu du patrimoine touristique et historique du pays, autant que sur les opportunités d’affaires.





Comments are closed.