g-14025Ce jeudi, le Président de la République, Michel Martelly, rend un vibrant hommage à l’Immortel Dany Laferrière reçu en séance solennelle sous la Coupole, deux jours après avoir pris possession, à la Mairie de Paris, de son épée d’Académicien, fabriquée par le sculpteur haïtien Patrick Vilaire

« L’intronisation de l’écrivain Dany Laferrière à l’Académie française constitue un motif de grande fierté pour le peuple haïtien dans son ensemble. C’est avant tout un honneur pour les Haïtiens qui ont toujours honoré le savoir et l’esprit d’ouverture de ce grand auteur, digne fils de Petit-Goâve, » a fait savoir le Chef de l’Etat qui souhaite que l’œuvre de « l’Immortel » reste éternelle dans la mémoire et le vécu de tous les Haïtiens.

Dany Laferrière a fait son entrée à l’Académie française le jeudi 12 Décembre 2013 après avoir été élu au premier tour par les membres de cette prestigieuse institution. Devenu depuis ce jour « immortel » (membre à vie de l’Académie française), il occupe désormais le fauteuil numéro 2 de l’écrivain Hector Bianciotti.

En savoir plus sur Dany Laferrière :
Né à Port-au-Prince le 13 avril 1953, le romancier, poète, scénariste et cinéaste Dany Laferrière [Windsor Klébert Laferrière] a quitté Haïti en 1974 pour s’installer au Québec. Il vit actuellement entre Miami et Montréal. Auteur de plus d’une vingtaine d’ouvrages, il a reçu le prix Médicis 2009 et le Grand Prix du livre de Montréal pour son roman « L’Énigme du retour ». Son premier roman, « Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer » paru en 1985, a été traduit dans plusieurs langues et adapté au cinéma. Prix RFO 2002 avec son livre « Cette grenade dans la main du jeune Nègre est-elle une arme ou un fruit ? » En lice pour le prix Renaudot avec « Vers le Sud » (2006) adapté au cinéma. Cette année, Dany a publié « Journal d’un écrivain en pyjama » chez Grasset.





Comments are closed.