La Plateforme JISTIS, conteste la candidature de Laurent Lamothe :
Jean Nazaire Thidé, le Coordonnateur de la Plateforme de l’opposition radicale JISTIS, conteste déjà la candidature de l’ancien Premier Ministre Laurent Lamothe, pour défaut de décharge.

Trop de candidats selon Desras, lui aussi candidat…
Dieuseul Simon Desras, l’ex président de l’Assemblée nationale, qui est convaincu que le Gouvernement Martelly/Paul ne peut pas organiser de bonnes élections dans le pays, déplore le nombre élevé des candidats à la présidence (70) « Même si je suis un gros candidat, je suis obligé d’accepter de côtoyer tous les petits candidats […] » parlant de l’avidité qui conduit ces petits candidats à se présenter.

« S’il y avait un projet pays et non personnel, tous ces candidats à la Présidence devraient s’asseoir pour dégager un représentant parmi eux aux élections. Chacun se voit et rêve de devenir président. Par ce comportement, on expose la Présidence à la banalisation ».

Désignation des membres des bureaux de vote :
Le Conseil Électoral Provisoire (CEP) informe la population en général, les partis, groupements politiques et candidats, en particulier que, « conformément aux articles 138 et suivants du Décret électoral, les membres des bureaux de vote (MBV) sont choisis par les partis politiques sur une liste de citoyens électeurs soumise par les universités, les écoles, les cultes, les associations socioprofessionnelles et culturelles reconnues et les organisations de femmes, au moins 60 jours avant le scrutin. Les institutions, ci-devant mentionnées, pourront toujours se présenter au siège de l’institution électorale en vue de s’enquérir du processus.

Par ailleurs, il est prévu une rencontre avec lesdites organisations et les représentants des partis politiques devant porter notamment sur les modalités du choix des MBV et le mode d’organisation des bureaux de vote le jour du scrutin. La date de cette rencontre sera annoncée ultérieurement. »

Un complot contre le pays, selon l’ancien Sénateur Wesner Emmanuel :
L’ex-sénateur des 45e et 46e législatures Wesner Emmanuel exprime ses inquiétudes par rapport aux nombre de candidats à la présidence, se demandant s’il ne s’agit pas d’un complot contre le pays. Il conseille au CEP d’écarter de la course électorale tous les anciens comptables de deniers publics qui n’ont pas obtenu décharge de leur gestion.





Comments are closed.