Haïti: L’Église Épiscopale d’Haïti nie son implication dans des trafics illicites d’armes et de munitions

2 min read

Dans un communiqué publié le jeudi 14 juillet 2022, l’Église Épiscopale d’Haïti rejette les rumeurs l’associant à l’importation illégale d’armes et de munitions dans le pays. L’Église Épiscopale d’Haïti dit n’avoir aucune commande de containers et n’a entrepris aucune démarche de dédouanement de containers à la douane de Port-au-Prince et n’attend l’arrivage d’aucun produit en provenance de l’étranger pour aucune de ses institutions diocésaines.

Des rumeurs laissent croire que l’Église Épiscopale d’Haïti aurait utilisé sa franchise pour importer des armes et des munitions via la douane de Port-au-Prince.

Et pour couper court à ces rumeurs, l’Église Épiscopale d’Haïti, à travers un communiqué rendu public ce jeudi, nie son implication dans des trafics illicites d’armes et de munitions.

L’Église Épiscopale d’Haïti est attristée d’apprendre, par des rumeurs, que son nom est associé par l’importation en franchise de containers contenant des armes et des munitions illégales à la douane de Port-au-Prince », lit-on dans le communiqué.

L’Église Épiscopale d’Haïti dit n’avoir aucune commande de containers et n’a entrepris aucune démarche de dédouanement de containers à la douane de Port-au-Prince et n’attend l’arrivage d’aucun produit en provenance de l’étranger pour aucune de ses institutions diocésaines.

L’EEH rappelle un ensemble de procédures établies avec l’État Haïtien pour le dédouanement en franchise des produits destinés à ses institutions diocésaines.

« En l’absence de l’évêque diocésain, seul le président du comité permanent est autorisé actuellement pour le diocèse, une exonération de taxe. Ce qu’il n’a pas fait. Si donc des individus se présentent à la douane pour récupérer des containers au nom de l’Église Épiscopale, il ne peut s’agir que de faux documents utilisés par des réseaux criminels », souligne l’EEH.

En conséquence, l’Église Épiscopale d’Haïti demande à la justice d’identifier, rechercher les faissaires et les soumettre à la justice répressive afin de répondre de leurs forfaits. Elle promet toute sa collaboration aux autorités.

Source: Vant bef enfo

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright © All rights reserved. | Radio Verite .
Powered by