Politique : lancement officiel de l’opération « Tèt Ansanm » pour chasser Jovenel Moïse du pouvoir le 7 février 2021 et le remplacer par une transition

2 min read

l’approche du 7 février 2021, nombreuses sont les structures politiques à se mettre ensemble pour forcer Jovenel Moïse à quitter le pouvoir au plus tard le 7 février 2021 pour confier le sort du pays à une transition dite de rupture.

Après la signature par plus d’une dizaine d’entités politiques et de personnalités engagées en date du 05 janvier 2021 dernier, d’un document baptisé « Déclaration Tèt Ansanm », les signataires ont officiellement posé une première action en procédant au lancement de l’opération « Tèt Ansanm ».

De l’avis de l’ancien sénateur Hugues Célestin, la date du 14 janvier n’a pas été choisie au hasard, mais cette date qui fait 217 ans jour pour jour depuis que le père de la nation, Jean Jacques Dessalines avait déclaré Haïti terre de liberté, vise a envoyer un message clair à tous les partis politiques. Dans ses propos, Hugues Célestin a fait savoir que le registre est ouvert à d’autres entités politiques et personnalités engagées.


De son côté, l’ex sénateur Evalière Beauplan a lancé un appel à l’unité et invite tous les partis politiques, sans exception aucune, à rejoindre l’opération « Tèt Ansanm » pour une mise en commun des forces, ce qui est, selon lui la condition sine qua non pour forcer Jovenel Moïse à quitter le pouvoir le 7 février 2021 pour la mise en place d’une transition de rupture capable de mener le pays à bon port.

Pour sa part, Serges Jean Louis a soutenu que dans le contexte que la crise aiguë que traverse le pays, une transition s’impose, parce que selon lui, il n’y aucune négociation possible avec Jovenel Moïse.

Tout comme le Secteur Démocratique et Populaire, les signataires de la déclaration « Tèt Ansanm » annoncent qu’ils seront dans les rues vendredi 15 janvier 2021 pour manifester. Selon René Civil qui invite la population à gagner les rues, cette manifestation n’aura pas un parcours défini.

Il invite également la population à entrer en « désobéissance civile » si Jovenel Moïse reste au pouvoir après le 7 février 2021.

Il est important de souligner que les signataires ont précisé que l’ancien candidat à la présidence, Jean Charles Moïse adhère aussi à cette structure, d’ailleurs Dr Garcia Jean Charles, a représenté le parti politique Pitit Dessalines lors de cette cérémonie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright © All rights reserved. | Radio Verite .
Powered by