Arnel Belizaire écrit à l’Ambassadrice des États-Unis en Haïti pour lui demander de se désolidariser du régime en place

3 min read

Depuis sa cellule de prison, l’ex Député de la circonscription Delmas/Tabarre, Arnel Bélizaire, dans une correspondance en date du 06 juin dernier, adressée à l’Ambassadrice des États-Unis en Haïti, Michèle Jeanne Sison, a demandé à cette dernière, ainsi qu’à son pays de cesser de soutenir le gouvernement en place.

Arrêté à la fin du mois de novembre 2019 dans la ville de Jacmel, Arnel Bélizaire, qui est incarcéré à la Prison civile de Port-au-Prince, accuse les États-Unis d’Amérique d’être le véritable responsable de la misère du peuple haïtien pour avoir soutenu de multiples gouvernements corrompus qui se sont succédés à la tête de l’État. Selon le président du parti politique Défilé Force Démocratique Révolutionnaire(DFDR), Haïti en tant que pays qui a laissé ses empreintes indélébiles dans l’histoire de l’humanité est sous l’emprise des États-Unis depuis 1915. En dépit du fait que des Haïtiens honnêtes ont tenté à maintes reprises de jouir son indépendance gagnée au prix du sang de leurs ancêtres, les États-Unis ont tout fait pour empêcher  ce grand peuple de vivre tranquillement, a argué l’ex parlementaire. 

Arnel Bélizaire reconnaît qu’Haïti n’a pas et n’aura jamais de la valeur et de l’importance aux yeux des États-Unis. En ce sens, il a exigé à l’ambassadrice Sison et à son pays de respecter la charte internationale des droits de l’homme afin de donner une chance au peuple haïtien qui souffre depuis des temps. L’ex Député de la 49ème législature pense que les États-Unis d’Amérique en tant que pays soi-disant défenseur de valeurs morales, ne devraient pas continuer à supporter le gouvernement en place, qu’il a qualifié de corrompu, au détriment du peuple haïtien. Il a également demandé aux autorités américaines de matérialiser leurs paroles en actes en vue de montrer au monde entier les valeurs prônées par leur pays. Arnel Bélizaire a aussi dénoncé les États-Unis qui, a-t-il dit, dominent Haïti depuis des temps, alors que celle-ci ne possède pas un hôpital de qualité. « Notre système éducatif, a-t-il ajouté , est en lambeaux, sans oublier de mentionner le secteur judiciaire, affaibli et abandonné sous le solde d’un pouvoir exécutif qui s’enlise dans des cas de corruption et tant d’autres problèmes encore ».

Par rapport aux fonds des États-Unis aloués à Haïti provenant directement des taxes des citoyens américains, Arnel Belizaire croit que l’administration américaine devrait davantage suspendre de soutenir ce gouvernement qui effectue des dépenses en dehors de toutes normes administratives. Selon l’ex Député, l’utilisation de ces fonds, sous les regards complices de l’Ambassadrice des États-Unis, destinés à financer des projets viables en Haïti, déshonore les efforts et les sacrifices du peuple américain. L’ancien parlementaire a enfin espéré que l’ambassadrice Sison et son pays prendront toutes les décisions nécessaires afin de se désolidariser du pouvoir en place aux bénéfices de la population haïtienne. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright © All rights reserved. | Radio Verite .
Powered by