Avec le nouveau communiqué créant le comité de facilitation du dialogue inter-haïtien, l’ancienne structure des Etats généraux sectoriels de la nation est devenue caduque. Les employés de cette structure qui avaient reçu une formation spéciale pour servir la Nation se lamentent sur leur sort. Aucune correspondance n’a été adressée au secrétariat des EGSN pour expliquer les nouvelles démarches du chef de l’Etat.

En outre, cette structure avec 21 employés qui recevaient leur salaire directement du palais national n’ont rien reçu depuis le mois de septembre dernier. “Ils nous doivent 5 mois d’arriérés et le boni du mois de décembre” a déclaré un membre sous couvert de l’anonymat.

Les 21 employés dont les bureaux se trouvent à la rue Pipo à Juvenat Petion ville ne savent à qui s’adresser pour recevoir leur salaire et fixer définitivement leur sort après le communiqué du secrétariat de la Présidence donnant naissance à un nouveau schéma de dialogue national Inter-haïtien.

Les tournures que prennent la nouvelle structure du comité de facilitation avec les défections en cascade devraient rassurer les EGSN qui a déjà réalisé un travail de qualité sur le dialogue avec les différents secteurs de la société et de la diaspora.





Comments are closed.