Samedi 13 octobre en cours, le pasteur Vilnor Dimésile a célébré le mariage de deux adolescents de 14 ans et de 13 ans, à la 5e section communale de Marchand Dessalinnes, dans la localité appelée “Bafon“.

La législation haïtienne a été soit violée ou ignorée par ce dit pasteur. Deux adolescents ont été déclarés mari et femme dans un pays où le Droit Civile ne reconnaît la majorité civile qu’à l’âge de 18 ans. Le Code Civil haïtien stipule en son article 133 : ” l’homme avant 18 ans révolus, la femme avant 15 ans révolus ne peuvent contracter mariage. Néanmoins, il est loisible au Président d’Haïti d’accorder des dispenses d’âge pour des motifs graves.“

Le pasteur Vilnor Dimésile jouant le rôle d’Officier d’État Civil de concert avec Elvinor le père de la fillette et Lénio le père du jeune homme, se sont mis d’accord pour mariage des deux adolescents. Les motifs de cette union prématurée sont encore inconnus.

Les autorités de l’État (via les CASEC et le Délégué de ville), informer de cette situation par les internautes, sont déjà en action pour trouver le pasteur, voir s’il est en règle avec le ministère des culte, collecter des informations pour savoir si c’est le premier cas et réglementer la situation.

Les réseaux sociaux sont devenus un œil qui voit tout. Des informations relatives à des groupes religieux de dénomination chrétienne font la une et sont dénoncées par les internautes depuis bien des temps. Ce dossier vient d’être un cas de plus. Le Ministère des Cultes semble impuissant face à cette situation.





Comments are closed.