Grâce à l’épopée haïtienne l’humanité devient universelle» dixit le président de la République, M. Jovenel Moïse

Ce vendredi 18 mai, la ville de l’Arcahaie a accueilli la célébration du 215e anniversaire de la création du drapeau haïtien et de l’Université, en présence du Chef de l’État Jovenel Moïse, accompagné de son épouse Martine, du Premier Ministre Jack Guy Lafontant, de ministres, de Secrétaires d’État, de Directeurs généraux, des Présidents des deux Chambres, du Président de la Cour de cassation, de députés et sénateurs, des membres du corps diplomatique… ainsi que diverses personnalités de la vie nationale.

Après l’hymne national, la levée du drapeau bicolore, la cérémonie religieuse (messe d’action de grâce suivi du Te-Deum) à l’Église St-Pierre de l’Archaie, le Président Moïse a délivré son discours sur le stand officiel.

Extrait du discours du Président Jovenel Moïse :

« […] il y 215 ans nos ancêtres se sont réunis ici Arcahaie, pour la création de notre Bicolore, le 18 mai 1803. Est-ce que nous avons conscience, est ce que aujourd’hui nous comprenons où nous sommes aujourd’hui, ce que cet événement représente pour nous pour chaque haïtien présent ici ? […]

Il est temps que la vérité jaillisse, il est temps que cette vérité entre dans la tête et le cœur de tout les haïtiens, Arcahaie est la ville historique où les combattant pour la liberté ont remporté la victoire sur le système colonial et esclavagiste qui faisait des personnes des bêtes […] la richesse que tous doivent avoir est la liberté.

C’est au nom de la liberté, de l’humanité que nos ancêtres ont mit de côté tous ce qui les divisait, les différences de couleurs et sociales, de richesse, pour s’unir dans l’union nous avons fait 1803 […] il ont rejeté la division pour se rassembler.

[…]

Haïtiens comprenez vous les actes de nos ancêtres en 1804 ? La cloche sonne pour que parole soit dite, pour que la vérité jaillisse, Christophe, Pétion, Clervaux, Gejfrard, Vernet, Capois, Gabart… […] je demande au capitaine Dieudonné de commander les troupes […]

[Peloton d’honneur]

Ces noms nous ne devons jamais les oublier […] Aujourd’hui c’est à Arcahaie que nos ancêtres ont pris de grandes décisions pour changer la route de l’histoire, comment le monde est organisé. Ce n’est pas seulement la liberté, une Nation libre, une Nation indépendante qu’ils ont crée, le Congrès de l’Arcahaie, le Combat de Vertières c’est le chemin de la liberté pour tout les peuples sur la terre sans différence de couleur […]

Lorsque dans un pays nous entendons que la démocratie est établie comme régime politique, quand les populations revendiquent leur droits nous devons nous dire, haïtien nous avons travaillé pour ça […]

Grâce à l’épopée haïtienne l’humanité devient universelle, c’est là une vérité que personne ne peut occulté, par son histoire, sa culture et son climat, Haïti a tout ce dont un peuple a besoin pour être prospère si seulement nous en avions conscience.

Nous avons tout pour être riche, que dis-je nous sommes riche […]

Nous ne devons pas avoir peur de rêver, nous ne devons pas avoir peur de rêver de grandes et de belles choses.

Haïti ne peut pas, Haïti n’a pas le droit de cesser d’être l’exemple qu’elle a été pour des générations de combattants de la liberté partout à travers la planète […] »

Discours du Président Moïse :





Comments are closed.