Dimanche 18 mars 2018 ((rezonodwes.com))– L`Université de la Fondation Aristide (UNIFA) a organisé, dimanche, une cérémonie de collation de grades pour ses 138 étudiants finissants, Une grande première pour cette institution qui a vu le jour en 2001 avec 125 étudiants de la Faculté des Sciences de la Santé recrutés sur la base de pré-requis académiques, de l’équité de genre et d’une représentation de tous les départements géographiques du pays.

Si les cours ont débuté dans les locaux de la Fondation Aristide pour la Démocratie, c`est en 2002 qu`a débuté, à Caradeux, Tabarre, la construction du campus devant abriter la Faculté des Sciences de la Santé ainsi que d’autres facultés et structures telles que bibliothèques, résidences pour professeurs et étudiants, complexe sportif, et autres a débuté.

Le corps professoral compte des médecins haïtiens, américains, cubains et espagnols. Les cours se dispensent en Français. Toutefois, en 2ème année certains professeurs utilisent l’Anglais et l’Espagnol dans les cours y relatifs, à la fois comme langues d’enseignement et langues enseignées.

Après le départ forcé du pays de Jean Bertrand Aristide, fondateur de l`UNIFA en 2004, les 247 étudiants ont été expulsés de leur lieu de formation. Le campus a été pillé et tous les équipements volés. En mars 2004, les forces armées étrangères ont pris le contrôle du site qu’ils ont transformé en campement militaire. La Fondation n’a pu reprendre possession du campus qu’en l’année 2007.

Accueillis à Cuba, en vue de poursuivre leurs études, 123 étudiants de la première promotion (2001-2008), le 2 août 2008, ont pu obtenir leur diplôme de médecin.

Sept ans après le retour de Jean Bertrand Aristide en Haiti, environ 138 étudiants issus de trois options : Médecine, Sciences Politiques et Juridiques, Sciences Infirmières, ont reçu leur parchemin.





Comments are closed.