C’est la cerise sur le gâteau pour la jeune tenniswoman de 20 ans, Noami Osaka, qui après avoir balayé la n°1 mondiale, Simona Halep, en demi-finales arrive à s’imposer ce dimanche en deux sets (6-3, 6-2) face à son rival, Daria Kasatkina, pour remporter l’Indian Wells.

Personne ne s’attendait à une finale entre la Russe et l’Haitiano-Japonaise, qui ont toutes deux, épinglées toutes les meilleures joueuses du monde au cours de cette compétition. Héritant, d’un parcours très complexe, Naomi a su trouver les bonnes formules pour écarter à chaque étape ses adversaires, dont la n°1 mondiale, Simona Halep, qu’elle a tout bonnement balayé en demi-finales pour s’adjuger une place dans la dernière ligne de vérité du tournoi. Arrivée en finale, la Nippo-Haïtienne a réalisé un match spectaculaire en dominant largement son homologue Russe en deux sets (6-3 ,6-2) pour boucler cette aventure comme étant la championne.

En effet, depuis le début de sa carrière, c’est pour la première fois, que cette dernière, née d’un père Haïtien et d’une mère Japonaise décroche un titre.





Comments are closed.