Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Jovenel Moïse, a procédé le vendredi 12 janvier 2018, à la pose de la première pierre de la construction du nouveau palais national.
Par cette initiative qui marque un moment important dans le grand projet de reconstruction du pays, le gouvernement entend réhabiliter la fierté haïtienne et redonner espoir aux citoyens.
La présence à cette cérémonie du Président du Sénat, Joseph Lambert, du Président de la Chambre des députés, Gary Bodeau, et de la Vice-présidente de la Cour de cassation, Wendell Coq Thélot, témoigne de la volonté du Président Moïse de réunir les différents pouvoirs de l’État afin d’apporter des réponses concertées aux problèmes du pays et d’accélérer son développement économique et social.
Cette cérémonie a été l’occasion pour le Premier mandataire de la nation d’appeler à la solidarité de tous les citoyens afin de recouvrer, souligne-t-il avec insistance, notre dignité et de reconstruire Haïti. Aussi, a-t-il tenu à saluer les contributions symboliques de plusieurs jeunes et organisations issus des differents départements du pays, en vue de matérialiser ce projet ambitieux de construction du nouveau palais présidentiel.

” L’heure est venue de reconstruire notre pays et nous voulons prendre notre destin en main”, a martelé le Président de la République qui rappelle que la Caravane du changement, pierre angulaire de sa vision politique, répond à cet esprit de solidarité et doit permettre de construire l’avenir et de placer le pays sur la voie du progrès et de la modernité. À cet effet, il a invité les partenaires internationaux à emprunter les canaux gouvernementaux à travers leurs actions qui visent le bien-être du peuple haïtien.
Clément Bélizaire, coordonnateur du Groupe de travail et de réflexion sur la construction du Palais national a, pour sa part, expliqué que le futur édifice présidentiel qui sera bientôt érigé, sera une construction moderne équipée des dernières technologies, notamment en matière de sécurité. Il a ajouté que le nouveau palais national sera reconstruit sur le modèle de celui édifié en 1912 par l’architecte Georges Baussan. À cet effet, un concours a été lancé et un jury composé d’experts dans différents domaines a été constitué pour choisir le meilleur projet.
Steeve Colains, le premier citoyen à avoir offert une contribution pour la construction du palais présidentiel, a tenu, dans son intervention, à saluer la mémoire des disparus du séisme du 12 janvier 2010 tout en mettant en exergue l’esprit d’ouverture du Chef de l’État qui a accepté sa contribution citoyenne. Il a ainsi invité chaque citoyen à mettre du sien à la réalisation de cet acte de souveraineté et à participer à la construction d’un avenir meilleur pour toutes les filles et tous les fils du pays.





Comments are closed.