Moins de 24 heures après les propos racistes et « odieux » qu’aurait tenus Donald Trump à la Maison blanche, en présence d’une douzaine de sénateurs, et rapporté par New York Times, le Président des États-Unis d’Amérique a, dans un tweet, nié avoir traité Haïti de « pays de merde ».

Le Président américain, Donald Trump

Donald Trump a reconnu avoir été en colère, mais n’avait jamais lancé de tels propos. Cependant, jusqu’à la rédaction de cet article la Maison Blanche n’a pas démenti officiellement cette déclaration attribuée au Président américain.

Pourtant, le Sénateur démocrate, Dick Durbin a confirmé, au cours d’une conférence de presse donnée ce vendredi, que « le Président Trump avait, à plusieurs reprises, mentionné le fameux mot devenu célèbre « shithole » pour parler d’Haïti, du Salvador et des pays de l’Afrique ».

« C’est pour la première fois que j’ai entendu de tels propos racistes dans le Bureau oval », a déclaré le Sénateur démocrate visiblement ému.

Bien avant Dick Durbin, deux sénateurs républicains Tim Scott et Lindsey Graham, avaient aboré dans le même sens, confirmant les propos du 45ème Président américain.

À date, l’Organisation des Nations-Unies, le gouvernement haïtien, la diaspora haitienne et une frange de la société civile américaine ont vivement condamné les propos racistes et « odieux » qu’aurait tenus le Président Donald Trump.





Comments are closed.