Major David Basile

Dans le cadre de la Journée internationale de lutte contre la corruption, ce samedi 9 décembre, célébrée par les Nations unies autour du thème « Unis contre la corruption pour le développement, la Paix et la sécurité », le Major David Basile, Directeur Général de l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) a délivré un message.

Extraits du message du Major David Basile :

« […] l’Unité de Lutte Contre la Corruption réaffirme sa ferme détermination à combattre la corruption sous toutes ses formes au sein de l’Administration publique nationale selon le vœu du décret du 8 septembre 2004 portant sa création. Le fléau de la corruption doit être endigué à tout prix pour pouvoir garantir un climat d’affaires stable et favorable aux opérateurs économiques.

[…] La nécessité s’impose pour tous les secteurs de la vie nationale de faire front commun contre ce mal endémique qui s’est enraciné profondément dans les traditions bureaucratiques et administratives du pays.

Certes, la responsabilité de la lutte contre la corruption incombe d’abord aux pouvoirs publics chargés d’imposer le strict respect des normes de bonne gouvernance et des principes éthiques en matière de gestion des ressources publiques. Mais, face à l’ampleur de ce phénomène systémique, la mobilisation collective se révèle indispensable pour s’assurer de l’efficacité de la lutte […]

[…] L’émergence de cette vigilance citoyenne doit être encouragée pour renforcer l’imputabilité des comptables et ordonnateurs des biens publics à l’égard de la population […] l’ULCC mise beaucoup sur ce réveil citoyen pour pouvoir dynamiser le processus d’élimination de la corruption au sein de la société haïtienne en général et de l’Administration publique nationale en particulier.

[…] Dans ce même ordre d’idées, l’ULCC profite de la commémoration de la journée internationale de lutte contre la corruption pour annoncer la mise en place dans l’enceinte des bureaux publics des boîtes d’alertes anti-corruption, surnommées, destinées à recevoir les plaintes et dénonciations des victimes et témoins d’actes de corruption perpétrés au niveau des institutions publiques. Pour dissuader la fraude et la corruption, il faut décréter la tolérance zéro à l’encontre des corrupteurs, des corrompus et de leu





Comments are closed.