Barreaux

Depuis mercredi 6 décembre en cours, le 32e Congrès de la Conférence internationale des barreaux de tradition juridique commune (CIB 32) a ouvert ses portes en Haïti en présence notamment du Président Jovenel Moïse, du Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Youri Latortue, du Président du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire, Me Jules Cantave, de la Ministre du Tourisme, Madame Colombe Émilie Jessy Ménos, et du secrétaire de la CIB, le bâtonnier Bernard Vatier et d’une pléiade de bâtonniers, d’avocats et autres juristes venant d’Haïti, d’Europe, d’Afrique, d’Amérique et d’Asie.

Cet évènement, organisé pour la troisième fois sur le continent américain, après Montréal en 1988 et Québec en 2004, qui se déroule au Karibe Convention Center, du 6 au 9 décembre à l’initiative du Barreau de Port-au-Prince est organisé autour du thème : « Les avocats de l’espace francophone au service du développement économique et social ». Son objectif est de permettre des échanges intellectuels et favoriser le partage d’expériences entre les différents barreaux membres et entre leurs avocats.

Lors de son intervention à la cérémonie d’ouverture, le Président Jovenel Moïse a exprimé son appréciation de la tenue en Haïti et déclaré « […] Je souhaite la plus cordiale bienvenue aux différents Congressistes venant d’Europe, d’Afrique, d’Amérique et d’Asie. Je tiens à renouveler mes plus vifs remerciements à la CIB d’avoir choisi Haïti pour organiser ce Congrès dans un contexte où le pays cherche à se débarrasser des entraves de la corruption qui retardent son développement économique et social. »

Le Chef de l’État en a profité pour rappeler que le système judiciaire en général, les avocats et les magistrats en particulier ont un rôle fondamental à jouer dans la réalisation du profond changement engagé par la nouvelle administration publique haïtienne « L’État de Droit permet de garantir les droits fondamentaux du peuple et de mettre en œuvre les programmes de développement économique et social susceptibles d’améliorer les conditions de vie de la population. Il favorise l’intensification de l’investissement privé, le développement du tourisme et l’expansion des arts et de la culture ».

Tout en rassurant les Conseils de l’Ordre et les avocats d’Haïti de son plein et entier soutien, le Président Jovenel Moïse s’est dit persuadé que les différents thèmes abordés permettront aux barreaux d’Haïti d’aller plus loin dans leurs réflexions pour l’épanouissement du droit et de la justice.

En ouverture des ateliers, Me Stanley Gaston, Bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, également Président de la Fédération des Barreaux d’Haïti, a remercié le Chef de l’État d’avoir soutenu financièrement l’organisation de cet évènement, mais aussi pour l’intérêt qu’il accorde par sa présence à la communauté des barreaux d’Haïti […] »

Le Bâtonnier Francis Jackson Ngnie Kamga, Président de la CIB, a salué la présence du Président Moïse qu’il qualifie de preuve tangible de l’importance accordée par le Chef de l’Etat aux questions de droit et à la promotion d’une bonne justice dans le pays.





Comments are closed.