DRAPEAUX

Florinda Rojas, le Directeur de l’Institut National des Migrations (INM) de la République Dominicaine encourage la Direction Générale des Migrations (DGM) à créer une carte de résident frontalier

Florinda Rojas, le Directeur de ‘Institut National des Migrations (INM) de la République Dominicaine encourage la Direction Générale des Migrations (DGM) à créer une carte de résident frontalier, qui faciliterait la circulation des personnes qui dépendent du commerce binational dans les zones frontalières avec Haïti.

« Il y a beaucoup de gens qui dépendent du commerce frontalier » a expliqué Rojas rappelant « il existe également le commerce informel, qui est celui qui génère un plus grand mouvement économique […] particulièrement au passage frontalier de Dajabón, où il mouvement des commerçants des deux pays est quasi permanent ».

Il a rappelé que les marchés frontaliers sont le moteur économique pour plus de 300,000 personnes selon les organisations de commerçants et de transporteurs des provinces frontalières avec Haïti.

Il a expliqué que cette carte éviterait la nécessité d’un passeport, d’un visa et du paiement des taxes au départ ou à l’entrée dans l’un ou l’autre des territoires, ajoutant que ses services enquêtaient déjà pour délimiter la zone frontalière et le nombre de personnes résident dans le périmètre établi par les autorités, que cette carte pourrait couvrir.

Il a également souligné l’effort fait par l’institut qu’il dirige pour aider à l’intégration des immigrés haïtien en République Dominicaine affirmant « Il est indéniable que la partie la plus vulnérable de la population haïtienne doit être soutenue par le Gouvernement dominicain afin qu’elle ne rejoigne pas les lignes de pauvreté extrême.

Il s’est dit satisfait des relations avec le nouveau Gouvernement d’Haïti qu’il qualifie de « très bonnes » assurant que « Le dialogue bilatéral est en train de se développer et le dialogue est le meilleur moyen de trouver un terrain d’entente pour les résoudre ensemble. En ce sens, nous avons bien progressé ».

Reste à savoir si cette initiative recevra l’appui des élus dominicains et connaître ce que sera la position du Gouvernement haïtien face à un tel projet… Un monde sépare souvent une bonne idée de sa mise en service…





Comments are closed.